Les salariés de la laiterie de Bougon mobilisés contre la fermeture de leur usine

Publié le Mis à jour le

Le site de Bougon fonctionne depuis plus de 100 ans alors difficile d'imaginer cette commune des Deux-Sèvres sans sa laiterie et son célèbre fromage. La laiterie doit fermer en mars 2014.

Les employés des sites de Bougon (79) et de Surgères (17) ont débrayé pendant toute la matinée pour à nouveau manifester leur désaccord avec les conditions imposées pour le rachat de Terra Lacta, leur actuel propriétaire avec le groupe Bongrain candidat à la reprise du groupement laiteir en grosses difficultés financières. 
Bongrain, le leader européen de la transformation du lait, se dit prêt à investir près de 100 millions d'euros pour le rachat de Terra Lacta qui possède des unités en Poitou-Charentes et en Vendée. Mais Bongrain entend imposer ses conditions et une restructuration importante des unités de transformation du lait pour cette fusion.
Le plan de reprise la suppression de plus de 230 emplois et la fermeture des unités les moins rentables au premier rang desquelles, celle de Bougon dans les Deux-Sèvres qui emploie une soixantaine de salariés et dont la fermeture est programmée pour mars 2014.
Employés et élus deux-sèvriens multiplient les actions pour s'opposer à cette fermeture. Ce mercredi matin encore un débrayage était organisé sur le site de Bougon alors que le personnel de l'usine est convié vendredi prochain à une réunion d'information sur les reclassements proposés au sein du groupe.

Le reportage sur la mobilisation à Bougon ce 15 mai avec Luc Barré et Cédric Cottaz.
durée de la vidéo: 01 min 16
Les conditions de la reprise de Terra Lacta par le groupe Bongrain


Pour connaître le scénario de la fusion entre Terra Lacta et Bongrain, regardez la vidéo.


Pour en savoir plus: 237 suppressions de postes confirmées chez Terra Lacta
 
                                la laiterie de Bougon menacée de fermeture