• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Marais poitevin : les vaches vont au pré en bateau

© Anne-Marie Baillargé
© Anne-Marie Baillargé

C'est chaque année au printemps une drôle de transhumance qui a lieu dans le marais poitevin. Les bêtes sont amenées au pré par bateau, pas d'autres choix pour accéder à certaines parcelles. Le spectacle ravit le public. Reportage. 

Par Marine Rondonnier

Objectif : mettre leurs vaches dans les pâturages inaccessibles de la Venise Verte.  
Une seule solution : le bateau.

Cette tradition vieille de 100 ans attire beaucoup de monde chaque année.
Le départ se fait au village de La Garette depuis l'ancienne scierie. Puis direction les pâturages isolés par le réseau de canaux du marais mouillé. Toute la description de ces opérations est à lire sur le blog très documenté de Romain Gaillard que vous pouvez consulter ICI.
De nombreux visiteurs assistent chaque année à cette transhumance / © Capture d'écran France 3 Poitou-Charentes
De nombreux visiteurs assistent chaque année à cette transhumance / © Capture d'écran France 3 Poitou-Charentes

La plus belle avec ses yeux maquillés : la vache maraîchine du marais poitevin. 

Une centaine de vaches passeront le printemps et l'été dans les prairies du marais. Parmi les races présentes dans le marais, on retrouve les Blondes d’aquitaine, les Parthenaises ou encore les Charolaises. Et bien sûr, avec ses yeux maquillés, ses cornes fines et sa robe brun orangé, la vache maraîchine, issue du marais poitevin.
La maraîchine / © Anne-Marie Baillargé
La maraîchine / © Anne-Marie Baillargé
Le Parc Naturel du Marais Poitevin a aménagé un port adapté pour les bateaux à moteur et faciliter l’embarquement et le débarquement du bétail.
Une centaine de vaches rejoignent les pâturages du marais au printemps / © Anne-Marie Baillargé
Une centaine de vaches rejoignent les pâturages du marais au printemps / © Anne-Marie Baillargé

Des vaches pour préserver la Venise Verte

Ces transhumances permettent de redonner vie au marais. Pour les éleveurs, c'est une possibilté d'agrandir leurs exploitations, beaucoup de champs étant abandonnés depuis longtemps à cause de leur difficulté d'accès. Et puis, les vaches sont d'excellentes tondeuses. 

Reportage d'Anne-Marie Baillargé, Marine Nadal et Josiane Etienne.
Les intervenants : 

- Philippe Rimbault, éleveur dans le marais poitevin
- Jean-Claude Largeauc, éleveur dans le marais poitevin
- Romain, un visiteur
- Dominique Giret, directeur en charge de l'agriculture et de l'environnement au Parc Naturel Régional du Marais Poitevin
Marais poitevin : les vaches vont au pré en bateau
Reportage d'Anne-Marie Baillargé, Marine Nadal et Josiane Etienne

 

Pour vous documenter davantage sur la Venise verte, n'hésitez pas à consulter le blog de Romain Gaillard, sans doute l'un des meilleurs du genre pour découvrir tout la vie secrète du Marais Poitevin. Il est à consulter ICI.

A lire aussi

Sur le même sujet

Procès bébé secoué

Les + Lus