À 75 ans, ce médecin retraité reprend du service pour mettre fin au désert médical

durée de la vidéo : 00h01mn51s
Après plusieurs années de retraites, le docteur Alain Champeil a décidé de reprendre du service dans la commune de Champdeniers dans les Deux-Sèvres. Une initiative bienvenue alors que les médecins se font de plus en plus rares en zone rurale. ©Jean Colonna et Stéphane Hamon / France Télévisions

À Champdeniers, dans les Deux-Sèvres, en attendant l'arrivée de médecins, l'ancien généraliste reprend de l'activité. À la retraite depuis neuf ans, il est de retour au cabinet médical.

Le docteur Alain Champeil, fait sa rentrée. Après neuf années de repos, il rempile.

Vu la pénurie de médecins dans la zone, j’ai trouvé que c’était de mon devoir, comme je suis attaché localement.

Docteur Alain Champeil

Ex-retraité

Pour sa première matinée, le généraliste a déjà consulté huit patients. Parmi eux, des riverains, mais d'autres habitent à plus de 20 km.

Un soulagement temporaire

Le retour du docteur retraité soulage la maison de santé communale avec un bassin de population de 5 000 personnes. Ici, Le rythme de travail des médecins est très soutenu. Jusqu'à 60 consultations par jour.

Ce n’est pas une solution pérenne. Ça fait déjà de nombreuses années qu’on se bat dans la main avec les élus. On espère que ça va aboutir.

Dr Patrick Savary

Médecin Généraliste

Un problème coûteux

Le maire de la ville est impuissant face à la situation. Cinq ans qu'il cherche à recruter pour sa maison de santé. Et ça commence à lui coûter très cher.

Notre seul moyen de recruter, ce sont les cabinets de recrutement. Mais là, c’est la foire d’empoigne : aujourd’hui le ticket d’entrée, c'est 12, 15 000, voire 18 000 €.

Alain Capelle

Maire de Champdeniers

Les deux autres praticiens de la commune sont très proches de la retraite. Champdeniers risque donc de se retrouver sans médecin d'ici à deux ans.

Quelques chiffres

D'après le conseil de l'ordre des médecins de France, en 2023, les Deux-Sèvres comptent 831 médecins actifs (hospitaliers et spécialistes inclus) avec une moyenne d'âge de 51 ans et demi. Et la proportion de médecins actifs de plus de 60 ans atteint 33,5 %. Des chiffres légèrement au-dessus des moyennes nationales.

Sur cette seconde carte, on se rend mieux compte de l'accentuation de la pénurie médicale dans ce département.

Voir notre reportage

durée de la vidéo : 00h01mn51s
Après plusieurs années de retraites, le docteur Alain Champeil a décidé de reprendre du service dans la commune de Champdeniers dans les Deux-Sèvres. Une initiative bienvenue alors que les médecins se font de plus en plus rares en zone rurale. ©Jean Colonna et Stéphane Hamon / France Télévisions

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité