Connaissez-vous les bienfaits de la spiruline cultivée à La Crèche, dans les Deux-Sèvres ?

A La Crèche (79), on produit de la spiruline depuis un an. Cette micro-algue est prisée pour ses vertus de grande teneur en protéines. Elle contient en moyenne 60 % de protéines, mais aussi de nombreuses vitamines. Elle est utilisée en complément alimentaire ou pour un usage médicinal.

Mabel Lestarquit, gérante de La Spiruline des Deux-Sèvres
Mabel Lestarquit, gérante de La Spiruline des Deux-Sèvres © Alexandra Lassiaille - France Télévisions
Depuis août 2019, Mabel Lestarquit produit de la spiruline, qu'elle commercialise elle-même ou la place en dépôt chez des commerçants. C'est une production atypique et la seule dans le département des Deux-Sèvres. En France ils ne sont que 200 spiruliers à s'être installés. La spiruline est difficile à produire, avec une attention de chaque instant. Chaque jour, de mars à novembre, Mabel Lestarquit accomplit des tâches difficiles. La spiruline peut souffrir de la chaleur et de la luminosité. Dans sa serre (non chauffée) de 1.000m², il faut donc brasser l'eau des deux bassins et surveiller continuellement le développement de cette production à part, qui nécessite trois à six récoltes par semaine. Diplômée en biologie marine, Mabel espère produire 400 kilos de spiruline. Elle y consacre 60 heures de travail par semaine. Découverte par les aztèques, cette culture peu connue est devenue une passion.

Sans une surveillance constante, je pourrais perdre ma culture en une seule journée.

Mabel Lestarquit, gérante de La Spiruline des Deux-Sèvres

Mabel Lestarquit, n'en est pas à son coup d'essai. Avant de s'installer en Deux-Sèvres, cette titulaire d’un master en biologie marine a été responsable de production pendant un an dans une exploitation de spiruline à Marseille. Pour un coût total de 175.000 € (dont 40.000 € du Fonds européen de la pêche), elle a donc créée une exploitation à La Crèche (79).

Une série de roues à aube servent à homogénéiser une eau à 35 degrés dans laquelle se développe cette cyanobactérie microscopique bleu-vert. Elle évolue donc dans une atmosphère est chaude. Cette cyanobactérie croît et se multiplie par photosynthèse. Elle se nourrit de nutriments tous compatibles avec l'agriculture. Récoltée par écrémage plusieurs fois par semaine elle est pompée, pré-filtrée, égouttée et pressée sous vide. Elle est ensuite extrudée sous forme de spaghettis. Ceux-ci sont séchés à basse température pour conserver toutes leurs propriétés. Réduits sous forme de paillettes ou de poudres, il n'y a plus qu'à consommer.
La spiruline deviendra l'alliée de tous ceux qui manquent de vitalité grâce à sa teneur en protéine et en antioxydants. Elle contient également des vitamines A, E, D, B1, B2, B3, B6, B8, K, du bêta-carotène, des minéraux et des oligo-éléments (calcium, phosphore, magnésium, fer, zinc, cuivre, manganèse, chrome, sodium, potassium, sélénium).

Voici les conseils de Mabel Lestarquit, pour consommer la spiruline qu'elle fabrique

A la différence des comprimés ou des gélules, la Spiruline des Deux-Sèvres en paillettes ou en poudre peut s'incorporer dans l'alimentation de tous les jours. La portion journalière recommandée est d'environ 3g soit 1 cuillère à café environ. Cette quantité peut varier, sans excès, en fonction du reste des apports de votre alimentation habituelle, de votre activité physique ou de votre métabolisme. La spiruline en paillettes peut très bien se consommer seule, suivie d'un verre d'eau ou de jus de fruit.

Carte des producteurs de spiruline en France

Découvrez, en vidéo, comment est produite la spiruline

Deux-Sèvres : production de spiruline à La Crèche ©France Télévisions
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
alimentation société économie