Fin de la grève à l’hôpital de Niort après 241 jours de conflit

Les grévistes de l'hôpital de Niort dénoncent le manque de moyens. / © D. Laveau, France 3 Poitou-Charentes
Les grévistes de l'hôpital de Niort dénoncent le manque de moyens. / © D. Laveau, France 3 Poitou-Charentes

Seul le syndicat CGT continuait la grève, alors que 3 autres syndicats avaient signé un accord avec la direction de l'établissement. Devant la faible mobilisation, la CGT s'est résolue à lever le mouvement.

Par Sophie Goux

Le mouvement avait commencé en aout 2018 pour dénoncer les problèmes de moyens dans la prise en charge des patients en psychiatrie. Puis tous les autres services étaient à leur tour entrés dans le mouvement.
 Les salariés réclamaient de meilleurs moyens, et plus de postes en personnel soignant pour accueillir les patients dans des conditions correctes.

Les syndicats FO, UNSA et CFDT ont signé un accord avec la direction, ils ont obtenu des CDI supplémentaires et l'accord de l'agence régionale de santé sur le financement de travaux de rénovation en psychiatrie. Les rangs des salariés en grève s'étaient donc notablement éclairçis. La CGT s'est alors résolue à mettre fin au mouvement devant le peu de personnels encore dans la grève.
Une fin de mouvement amère pour ce syndicat qui affirme qu'il continuera à lutter contre la dégradation générale du service public de la santé.
  Reportage Alain Darrigrand, Louis Claveau et Marion Reiler. Intervenants :  Sandrine Fournier, secrétaire générale CGT hopital de Niort. Alain Rochette, secrétaire FO hopital de Niort.
Fin de la grève à l’hôpital de Niort après 241 jours de conflit
Alain Darrigrand, Louis Claveau et Marion Reiler

A lire aussi

Sur le même sujet

Bergerac : des consultations en télémédecine en accès direct depuis la pharmacie

Les + Lus