Incendie : 350 chèvres mortes dans une chèvrerie des Deux-Sèvres

Un bâtiment agricole de 1 300 m² abritant 500 chèvres a brûlé dans les Deux-Sèvres. Malgré l'intervention des pompiers qui ont réussi a maîtrisé le feu, 350 chèvres ont péri dans l'incendie.

En fin de matinée, ce 23 août 2023, un incendie s'est déclaré à Germond-Rouvre, au nord de Niort, dans les Deux-Sèvres. Le feu a notamment touché un bâtiment agricole de 1 300 m2 du fourrage et environ 500 chèvres. Les pompiers sont intervenus pour empêcher la propagation de l'incendie aux granges environnantes et sauver quelques bêtes, ce sont 350 chèvres qui ont péri dans les flammes.

CARTE  - Germond Rouvre

Le feu totalement maîtrisé

Dans l'après-midi, les 37 sapeurs-pompiers dépêchés sur place depuis la matinée ont réussi à maitriser totalement le feu. Le bâtiment où s'est déclaré l'incendie fut entièrement embrasé, emportant avec lui 350 chèvres.

"On a pu éviter la propagation à un bâtiment de 600 m² qui abritait également des animaux [120 moutons et 80 chèvres, NDLR]", explique le lieutenant Wilfried Sicot du Sdis 79, qui explique ne pas connaître les circonstances du départ de feu. Afin d'éviter une reprise de feu, une équipe de sapeurs-pompiers reste présente sur place jusque dans la nuit.

De son côté, l'éleveur, Quentin Vrignault, est très touché. "Je faisais des opérations de maintenance et cela a pris d'un coup, je n'ai rien pu faire, raconte-t-il. J'ai ouvert le portail et sorti 180 chèvres et il y a 350 chèvres qui sont restées." Encore sous le choc, l'homme est très ému. "Cela fait 10 ans que je suis installé, j'ai acheté 90 chevrette pour commencer et là, j'en avais 550. Je ne sais pas comment je vais faire. Je ne sais même comment je vais abriter les bêtes restantes" Si pour le moment l'éleveur peine à se projeter, il indique qu'il ne "lâchera pas".

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité