Niort : les salariés de l'Ehpad de Sevret dénoncent leurs conditions de travail

Les salariés de l'Ehpad de Sevret à Niort dénoncent de nombreux dysfonctionnements au sein de l'établissement. / © FTV
Les salariés de l'Ehpad de Sevret à Niort dénoncent de nombreux dysfonctionnements au sein de l'établissement. / © FTV

Un gros malaise règne au sein de l'Ehpad de Sevret à Niort depuis un an. Licenciement, démissions de salariés, pressions, accusations de harcèlement et de maltraitance envers les résidents, les griefs envers la nouvelle direction de l'établissement, propriété du groupe ORPEA, s'accumulent.

Par Christine Hinckel

Syndicats et salariés dénoncent les dysfonctionnement et le manque de personnel au sein de l'Ehpad. "Il n'est pas acceptable qu'une plongeuse soit obligée de faire manger les résidents... Il faudrait que les Ehpad recrutent, sachant qu'il y a quand même les moyens derrière" déclare Sophie Millet, secrétaire départementale FO Santé Privée. 

Un licenciement contesté

Le malaise s'est cristallisé autour du licenciement d'une employée de l'Ehpad. Béatrice Popinot, chef de cuisine avec 27 ans d'ancienneté dans la structure, juge son licenciement abusif. "En fait, je ne suis tout simplement pas formatée ORPEA" assure-t-elle en déplorant les conditions de travail qui lui étaient imposées en raison du manque de personnel.
Des familles de résidents se sont jointes au mouvement de colère des salariés en rédigeant une lettre dans laquelle elles évoquent du "harcèlement, de menace envers les salariés et des faits de maltraitance sur les résidents".
Nous avons contacté la direction régionale d'ORPEA pour évoquer ces problèmes mais notre demande est restée sans suite.

Le reportage à l'Ehpad de Niort de Luc Barré, Laurent Pelletier et Martine Sitaud :
Malaise à l'EHPAD de Niort
Reportage de Luc Barré, Laurent Pelletier et Martine Sitaud


Sur le même sujet

Un Airbnb solidaire lancé au Pays Basque pour héberger les travailleurs pauvres

Les + Lus