• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

5 choses à savoir sur la grippe aviaire

© AFP PHOTO / BULENT KILIC
© AFP PHOTO / BULENT KILIC

La grippe aviaire, ou grippe du poulet, est une infection due à un virus de la famille des Orthomyxoviridae qui comprend plusieurs genres (ou types) dont Influenzavirus A. Celui-ci est divisé en sous types parmi lesquels les sous-types H5 et H7.

Par KJ

► Un cas de grippe aviaire détecté dans une basse-cour en Dordogne


S'agit-il d'un virus qui concerne uniquement les poulets ?

Non !  Cette infection peut toucher presque toutes les espèces d’oiseaux, sauvages ou domestiques. Elle peut être fortement contagieuse surtout chez les poulets et les dindes, et est susceptible d’entraîner une mortalité élevée dans ces espèces. Le virus Influenza aviaire peut éventuellement infecter d’autres espèces animales comme le porc ou d’autres mammifères.


Comment reconnaître la maladie dans un élevage de volailles ?

Après une période d’incubation de 3 à 5 jours, les signes suivants peuvent apparaître : diminution de l’appétit, réduction considérable de la production d’œufs, puis évolution vers une mort subite des volailles (la mortalité peut atteindre de 90 à 100 %)


Existe-t-il des tests de diagnostic rapide de la maladie chez les animaux ?

Des tests à visée diagnostique existent ; ils permettent d’identifier le virus grippal sans pouvoir en préciser le type.


Le virus influenza aviaire est-il transmissible de l’animal à l’homme ?

Oui ! Le virus de la grippe aviaire de type A (H5/N1) peut se transmettre de l’animal à l’homme. Le phénomène observé depuis janvier 2004 en Asie confirme l’existence de plusieurs cas de transmission de ce type. La contamination est aérienne et se fait essentiellement lors de contacts étroits, prolongés et répétés dans des espaces confinés avec des sécrétions respiratoires ou des déjections d’animaux infectés, par voie directe ou indirecte (surfaces et/ou mains souillées par les déjections).

Le Virus influenza aviaire est-il transmissible d’homme à homme ?

Oui mais ! une transmission secondaire d’homme à homme est possible mais reste exceptionnelle (3 cas intra-familiaux documentés aux Pays-Bas au printemps 2003 avec le virus A (H7/N7)). Selon l’OMS, à la date du 05 août 2005, il n’existe pas de preuve d’une transmission inter humaine significative en Asie.

A lire aussi

Sur le même sujet

L'école de cirque de l'île de Ré

Les + Lus