Inondations : des débordements en Dordogne et Gironde après les fortes pluies de ce week-end

Un front pluvieux a balayé la Gironde et la Dordogne ce week-end. Des précipitations bienvenues, mais qui ont surpris par leur intensité, jusqu'à 55 millimètres en 24h par endroits. Les pompiers ont du intervenir pour protéger des habitations et fermer quelques routes dans les deux départements.

La vigilance jaune pluies, crues et inondations a été levée cette nuit, et l'eau s'est déjà retirée. À Terrasson-Lavilledieu en Dordogne, des employés municipaux finissent de nettoyer les rues en bord de Vézère. La dernière fois que la rivière est sortie de son lit, c'était en 2021. Rien d'étonnant à cet épisode pluvieux, plutôt de saison de surcroit, mais c'est sa rapidité qui a surpris les habitants. Le cour d'eau a dépassé les 3 mètres en quelques minutes, forçant la municipalité à mettre en place une cellule de crise pour alerter les habitants. Certains axes se sont retrouvés sous l'eau et les pompiers ont du intervenir pour aider des villageois à accéder à leur logement.

Video : le reportage de Norbert Evangelista et Anne-Laure Meyrignac ce matin en Dordogne.

durée de la vidéo : 00h01mn27s
En Dordogne, les précipitations ont atteint 55mm à Bergerac, l'équivalent d'un mois de pluie en 24h ©France télévisions

À Montignac également, la Vézère a gonflé : jusqu'à 4 mètres mesurés sur l'échelle des crues à la mi journée hier. Mais aucun dégât n'a été constaté. Après un début d'année très sec, le volume des précipitations de ce week-end correspondent à 1/3 des précipitations depuis le début du mois de janvier. À Bergerac, il est tombé 55 millimètres en 24h, l'équivalent de ce qu'il tombe habituellement dans le mois de mars en entier.

Des débordements localisés en Gironde

En aval, à l'est de la Gironde, la Dordogne et ses affluents ont débordé. À Pineuilh dans le Libournais, 6 maisons ont été touchées par des inondations dans la matinée de samedi. Les pompiers ont procédé à la protection des biens, et assèchement via pompage.

Enfin plus haut, dans le Médoc à Avensan, le débordement d'un ruisseau samedi a inondé 7 hectares, et entouré d'eau dix maisons, dont une a été sinistrée par 20 cm. Une douzaine de personnes ont été évacuées vers la salle des fêtes.

Une pluie bienvenue

Cette fin de semaine a été marquée par un défilé de perturbations : un front pluvieux ouest, nord-ouest arrivant de l'océan atlantique a fait tomber en quelques jours, plus d'eau que durant tout le mois de février. Malgré la tornade survenue en Creuse jeudi, et les débordements de ce week-end, ce type de précipitation reste bienvenue, après l'épisode de sècheresse récent.

33 millimètres sur le Médoc, jusqu'à 55 millimètres dans le Libournais et entre 25 et 40 millimètres de moyenne en Dordogne sur 24h, entre vendredi et samedi. Même si les sols sont secs et que les premières pluies ont tendance à raviner, ces précipitations soutenues et ininterrompues viendront remplir des nappes phréatiques qui en avaient bien besoin ces derniers temps.

Dandoy Arthur

Prévisionniste Aquitaine Météo France

Selon les prévisions de Météo France, la semaine à venir devrait être de saison, avec des passages pluvieux modérés. De quoi laisser aux cours d'eau gonflés par les pluies de ces derniers jours, le temps d'une lente décrue.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité