Dordogne : l'inaltérable succès des Compagnons du Devoir

La maison des Compagnons du Devoir et du Tour de France à Chancelade (24), un lieu de formation toujours aussi attractifs pour des jeunes en recherche d'un métier de qualité. / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
La maison des Compagnons du Devoir et du Tour de France à Chancelade (24), un lieu de formation toujours aussi attractifs pour des jeunes en recherche d'un métier de qualité. / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï

Ce week-end les Compagnons du Devoir et du Tour de France organisaient une opération portes ouvertes. Il existe 183 sites d'accueil en France et à l'étranger dont le succès ne se dément pas depuis la création du mouvement dans les années 40. Illustration en Dordogne, à Chancelade

Par Pascal Faiseaux

La recherche de la perfection et l'amour du métier bien fait ont fait la réputation des Compagnons du Devoir et du Tour de France. Ils sont menuisiers, charpentiers, ils travaillent le fer ou taillent les pierres, 10 000 compagnons sont formés chaque année, dans 6 filières et une trentaine de métiers différents.

L'accès aux formations est possible aux hommes comme aux femmes, de 15 à 25 ans, à partir de la 3ème et ouvre l'accès aux diplômes du CAP à la licence professionnelle. La formation se fait en alternance par contrat d'apprentissage ou de professionalisation) sans frais de formation. Après l'obtention d'un premier diplôme les jeunes peuvent partir effectuer leur Tour de France avec une étape obligatoire à l'étranger pour se perfectionner.
 
Clément a 18 ans, il vient de Bourgogne pour effectuer sa formation en Dordogne, et il sera bientôt compagnon / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
Clément a 18 ans, il vient de Bourgogne pour effectuer sa formation en Dordogne, et il sera bientôt compagnon / © France 3 Périgords - Philippe Niccolaï


Car désormais le tour de France qu'effectuaient les compagnons pour parachever leur formation devient un tour du monde, puisqu'ils peuvent effectuer leur formation dans 66 pays et territoires différents. Un périple qui les emmène dans une ville et une entreprise différente chaque année pendant cinq ans. Cinq ans pendant lesquels ils sont hébergés généralement dans une maison de compagnons et bénéficient de cours d'enseignement généraux. Une formation qui est synonyme de succès : 90% des jeunes compagnons trouvent un emploi à l'issue de leur formation. 
 
Les Compagnons du Devoir et du Tour de France
Succès pour les journées portes ouvertes des maisons des Compagnons du Devoir et du Tour de France ce week-end. Le modèle de formation et l'excellence des niveaux des compagnons fait toujours l'unanimité chez les jeunes en recherche d'une formation de qualité. - France 3 Périgords - Philippe Niccolaï & Pascal Tinon


Très ritualisée, la formation possède trois niveaux. A son entrée le futur compagnon est tout d'abord un Apprenti. A l'issue de l'obtention de son CAP ou Bac Pro il devient ensuite Aspirant et membre de l'association des Compagnons. Ce n'est que lorsqu'il effectue son périple de formation de 5 ans et qu'il réalise un travail "de réception", oeuvre qui signe son savoir-faire, qu'il devient Compagnon

Les valeurs sont restées les mêmes qu'aux origines, fraternité, solidarité, générosité, ouverture et sens du partage. L'apprentissage chez des maîtres reconnus est également de mise, 27 500 entreprises sont partenaires à travers le monde. L'occasion pour les apprentis de développer ses facultés d'adaptation, de découvrir les autres cultures et d'apprendre d'autres langues.

 
© France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
© France 3 Périgords - Philippe Niccolaï


Les filières proposées

Aménagement et finition : carreleur, ébéniste, menuisier, peintre, plâtrier-plaquiste, solier-moquettiste
Bâtiment : charpentier, couvreur, maçon, métallier, plombier, tailleur de pierre
Matériaux souples : cordonnier-bottier, maroquinier, tapissier, sellier-garnisseur
Métallurgie et Industrie : carrossier, chaudronnier, électotechnicien, fondeur, forgeron, mécanicien, mécanicien de précision
Métiers du vivant : jardinier-paysagiste, maréchal-ferrant, tonnelier
Métiers du goût : boulanger, charcutier, pâtissier, vigneron
 
© France 3 Périgords - Philippe Niccolaï
© France 3 Périgords - Philippe Niccolaï


En savoir plus sur le site des Compagnons du Devoir de Chancelade et le site des compagnons de Nouvelle-Aquitaine
 

Sur le même sujet

Les + Lus