L'effet Lascaux IV sur l'économie de Montignac

© PAscal Tinon/F3 Aquitaine
© PAscal Tinon/F3 Aquitaine

Un mois et demi après l'ouverture du centre international d'art pariétal, les commerçants de Montignac ont retrouvé le sourire. Sceptiques au départ, ils ont vu la fréquentation de leurs boutiques, hôtels et restaurants sensiblement augmenter. 

Par CA

Témoin incontournable de l'affluence dans la cité historique du périgord noir : l'office du tourisme.

Sa fréquentation a plus que doublé entre décembre 2016 et décembre 2015, alors que Lascaux IV n'a ouvert qu'à la moitié du mois. De 655 visiteurs, on est passés à 1458.

Le maire, Laurent Mathieu, s'en réjouit d'autant que ses administrés n'étaient pas très optimistes à l'ouverture du fac-similé : "il fallait patienter, ils avaient hâte de pouvoir vérifier et quantifier l'effet Lascaux IV" temporise t-il.

On le sent soulagé de la tournure que prennent les évènements d'autant que les touristes extérieurs à la grande région ne se sont pas encore montrés. Ils sont attendus au retour des beaux jours.

"Au 22 janvier 2016 on est à 143 réservations, l'an dernier à la même époque on en avait 40" nous révèle le propriétaire d'un des hôtels de la commune. Il affirme qu'en sept ans d'activité, il n'a jamais eu autant de réservations en amont de la saison.

Un peu plus loin le gérant d'une librairie-presse affiche le même sourire. "Plus 42% de chiffre d'affaire, on peut pas se plaindre !" dit-il, espérant toutefois que "ça continue dans ce sens."

Regardez le reportage de Florian Rouliès et Pascal Tinon :

L'effet Lascaux IV sur l'économie de Montignac
Un mois et demi après l'ouverture du centre international d'art pariétal, les commerçants de Montignac ont retrouvé le sourire. Sceptiques au départ, ils ont vu la fréquentation de leurs boutiques, hôtels et restaurants sensiblement augmenter. Reportage







A lire aussi

Sur le même sujet

Fracture numérique : Vers plus d'accès à Internet dans les Landes

Près de chez vous

Les + Lus