120 ans avant Tinder, Engelbert courtisait par cartes postales

C'est l'histoire d'un amour épistolaire et qui restera platonique. Pendant des mois, Engelbert a tenté de séduire la belle Hélène. Et pour cela il usera sa plus belle plume sur le plus épatant support de l'époque, la carte postale !

Des dizaines de cartes postales "amoureuses" d'Engelbert à sa grand-tante, Monique Nicole tirera un livre évoquant la belle époque des amours épistolaires
Des dizaines de cartes postales "amoureuses" d'Engelbert à sa grand-tante, Monique Nicole tirera un livre évoquant la belle époque des amours épistolaires © France 3 Périgords - Bertrand Lasseguette & Camille Michelland
C'est dans une chambrette du château d'Escoire, en Dordogne, que la belle Hélène recevait l'ardente correspondance d'Engelbert. Un mystérieux courtisan qu'elle n'avait jamais vu, mais qui savait trouver les mots propres à toucher son cœur. Et les images qui flattaient ses yeux. Car l'empressé Engelbert adressait ses missives sur les reprographies les plus enchanteresses, tournait sa prose enjôleuse sur de charmants paysages. Il savait que pour enflammer l'âme de la belle, l'esthétique comptait.
La désirable Hélène attendait avec impatience les cartes postales du bouillant Engelbert
La désirable Hélène attendait avec impatience les cartes postales du bouillant Engelbert
La délicate Hélène, l'esprit vif et la sensibilité artiste, se laissera prendre par les douces paroles. Mais les avances de l'entreprenant Engelbert resteront lettre morte. Jamais le cognaçais n'aura l'occasion de donner corps à ses paroles, jamais il ne rencontrera la belle périgourdine. Il finira par se marier ailleurs. 
Engelbert n'aura jamais la chance de séduire totalement la belle Hélène
Engelbert n'aura jamais la chance de séduire totalement la belle Hélène
Entre 1900 et 1920, la carte postale fait fureur. À tel point qu'on l'adresse d'un quartier à l'autre de la ville, simplement pour se fixer rendez-vous. Le Texto de l'époque. C'est aussi le moyen d'enrichir son propos, de partager un peu du lieu de son séjour avec son correspondant, de faire voyager l'imaginaire d'une population qui ne s'éloignait guère de son lieu de naissance.
Livrer son cœur avec une élégance et une délicatesse dont on ne saurait égaler le style aujourd'hui
Livrer son cœur avec une élégance et une délicatesse dont on ne saurait égaler le style aujourd'hui
Des dizaines de ces cartes postales envoyées et précieusement conservées par la belle courtisée, sa petite-nièce Monique Nicole fera un ouvrage. Ne disposant pas des réponses faites par Hélène, elle les imagine. Pendant un an, Engelbert à compté fleurette à Hélène. Son badinage suranné et séduisant est à retrouver dans
Flirt sur cartes postales, 1901 - 1902
104 pages,
19 € aux éditions de la Gronde.
Un flirt par cartes postales à la Belle Epoque ©France 3 Périgords

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter