Cet article date de plus de 3 ans

Beynac : Bémol de la Préfecture, et Tweet de Stéphane Bern !

Face aux affirmations de Mr Peiro hier qui affirmait que la préfecture autoriserait les travaux à Beynac très rapidement, cette dernière temporise. De son côté Stéphane Bern s'invite dans le débat et tweete contre le "bétonnage" de la vallée Dordogne !
Après sa conférence de presse du 11 décembre, la préfecture réagit et l'animateur Stéphane Bern Tweete contre le projet de travaux à Beynac !
Après sa conférence de presse du 11 décembre, la préfecture réagit et l'animateur Stéphane Bern Tweete contre le projet de travaux à Beynac ! © France 3 Périgords - Sébastien Bouwy
On aurait pu penser que la conférence de presse du Président du Conseil Départemental hier lèverait les derniers doutes sur l'interminable dossier du contournement de Beynac. Que nenni ! Tout d'abord, il semble que la Préfecture n'ait pas apprécié de se faire griller la politesse avant d'avoir rendu sa position officielle. C'est ce qui ressort du communiqué de presse ci-dessous adressé aux rédactions hier. 

Communiqué de presse de la Préfecture sur le contournement de Beynac le 12 décembre 2017

Il y est rappelé qu'une première étape va consister en la réunion du Conseil Départemental de l’Environnement et des Risques Sanitaires et Technologiques le 22 décembre prochain dont l'avis consultatif étaiera la décision préfectorale, laquelle sera soumise au Département qui pourra formuler ses observations. Et c'est uniquement à l'issue de ce processus contradictoire que la décision sera prise, la date butoir étant au 20 janvier prochain. 
Bref, on n'y est pas encore.


Et voilà qu'un autre contradicteur s'invite dans le débat. Le médiatique nouveau "Mr Culture" du gouvernement, l'animateur Stéphane Bern vient en effet de publier ce Tweet plutôt virulent contre le projet.


Contacté par téléphone, le Président du Département fulmine après cette prise de position de l'animateur ! 

"- Dans cette affaire on en voit de toutes les couleurs ! Chacun à le droit de penser ce qu'il veut mais c'est le comble du ridicule.  Je suppose qu'il ( S. Bern) habite dans la vallée de la Dordogne et qu'il est pris dans les bouchons tous les jours ?"

Et Germinal Peiro de rappeler qu'il a vécu exactement la même expérience il y a plus de 30 ans, en 1983 quand il bataillait contre les opposants au contournement de St Cyprien

" - Qu'on demande aux habitants de St Cyprien s'ils veulent revenir en arrière ? "

Enfin, le Président Peiro souligne que les entreprises fuient à cause de l'enclavement et que si ça continue il n'y aura plus d'emploi que

"... dans les châteaux ou les hôtels, à 1 100 euros par mois"...
durée de la vidéo: 04 min 32
L'interview complète de Germinal Peiro hier, sur la déviation de Beynac ©France 3 Périgords



Tous nos sujets précédents ▼

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique société contournement de beynac aménagement du territoire environnement