Périgueux : la CCI veut vendre le parc des Expo pour investir dans l'aéroport de Bassillac

La "Foire-Expo de Périgueux" est-elle vouée à disparaître ? En tout cas, la CCi propriétaire du Parc des expositions situé à Marsac-sur-l'Isle veut vendre l'emplacement, particulièrement bien situé, pour consacrer l'argent à d'autres usages.

Le parc de la Foire-Expo de Périgueux mis en vente
Le parc de la Foire-Expo de Périgueux mis en vente © France 3 Périgords - Elsa Arnould & Florian Rouliès

À vendre emplacement exceptionnel, 8 hectares aux portes de Périgueux, nombreux et vastes locaux, possibilité de parking... L'annonce fait déjà saliver quelques promoteurs.

Un emplacement de rêve

La Chambre de Commerce et d'Industrie de Dordogne veut se séparer du Parc des Expositions de Marsac-sur-l'Isle. Un emplacement stratégique à l'entrée Ouest de Périgueux, niché entre une zone commerciale, une zone d'activité, un golf, le tout sur l'axe qui dessert Angoulême et Bergerac...

Plus de quatre décennies de Foire-Expo

Pour les Périgourdins, le Parc des Exposition, c'est un salon du Camping-Car, un salon animalier, un autre de véhicules anciens, des salons bien-être, et surtout la Foire-Expo de Périgueux, véritable institution depuis la création du site en 1983. Autant de rendez-vous qui pourraient disparaître selon l'acheteur qui l'emportera, et l'usage auquel il entend destiner le site.

Le Président de la CCI affirme que la vente du Parc des Exposition n'a rien à voir avec la situation sanitaire actuelle, la décision a été mûrie depuis de longs mois au sein de la CCI selon lui
Le Président de la CCI affirme que la vente du Parc des Exposition n'a rien à voir avec la situation sanitaire actuelle, la décision a été mûrie depuis de longs mois au sein de la CCI selon lui © France 3 Périgords - Elsa Arnould & Florian Rouliès

Argent frais

Le propriétaire des lieux, la Chambre de Commerce et d'Industrie de la Dordogne assume son choix. Son président Christophe Fauvel estime qu'il est temps que la CCI se débarrasse de certaines emprises foncières afin d'avoir les moyens d'investir sur d'autres sites. Rien à voir avec la crise sanitaire liée au Covid, affirme-t-il (l'agenda du Parc des Expo est actuellement désespèrement vide), la décision a été mûrement réfléchie entre les élus depuis de longs mois.

L'environnement bouge, il évolue. À un moment donné, il n'est peut-être plus opportun pour la CCI de conserver des positions foncières sur plusieurs endroits de la Dordogne, mais plutôt d'en libérer certaines pour mieux investir sur d'autres. C'est le choix qui a été fait de se séparer du Parc des Expositions pour, certainement sous la prochaine mandature, investir sur un projet ambitieux sur l'aéroport de Périgueux-Bassillac.

Christophe Fauvel, Président de la CCI Dordogne

L'aéroport de Périgueux-Bassillac serait donc le grand bénéficiaire de cette opération immobilière. Mais s'il a quelques idées, Christophe Fauvel reste discret sur la teneur de ce nouveau projet aéroportuaire qui selon lui "sera porté par la prochaine mandature". La formation, autre mission de la CCI, pourrait aussi bénéficier de cet apport d'argent frais.

Le Grand Périgueux, premier intéressé

Candidat-repreneur très intéressé, puisque naturellement le premier concerné, le Grand Périgueux. Claudine Faure, vice-présidente du Grand Périgueux en charge de l'économie l'assure, la communauté d'agglomération n'est pas à l'origine de l'opération, mais puisque l'occasion se présente...
Pour peaufiner ce projet de rachat, le Grand Périgueux préfère jouer la préparation et la consultation, sans s'enflammer, même si les idées ne manquent pas.

On imagine ici quelque chose qui puisse apporter un plus à l'économie de tout le secteur. [...] Il y a sans doute des idées qui traversent la tête de certains élus, mais rien de concret, car il faut que ce soit économiquement viable !

Claudine Faure, vice-présidente du Grand Périgueux

Anticipation et consultation

On l'aura compris, pas question d'acheter sans un solide projet, participatif autant que possible, économiquement viable mais qui ne devra pas fragiliser ou concurrencer les activités déjà existantes. Une étude va donc être lancée dans les prochains jours. Elle associera la CCI, le Grand Périgueux, mais aussi les maires des communes avoisinantes, particulièrement intéressés à l'avenir de la zone. Les résultats de cette longue consultation devraient être connus en octobre prochain.  

Claudine Faure, vice-Pdte du Grand Périgueux se refuse à dévoiler quels projets pourrait mettre en oeuvre la communauté d'agglomérations si elle se portait acquéreur du terrain.
Claudine Faure, vice-Pdte du Grand Périgueux se refuse à dévoiler quels projets pourrait mettre en oeuvre la communauté d'agglomérations si elle se portait acquéreur du terrain. © France 3 Périgords - Elsa Arnould & Florian Rouliès

Si le Grand Périgueux achète, quid de la Foire-Expo ?

"Ce qui est sûr, c'est que si le Grand Périgueux achète, il n'a pas la compétence pour maintenir la Foire-Expo. La Foire-Expo, c'est la CCI !" martèle Claudine Faure, qui souligne qu'en cas de rachat, le site sera consacré à un projet économique.
Christophe Fauvel, lui, se veut rassurant pour les professionnels qui comptent sur la Foire-Expo. " Aujourd'hui, on a un process de vente. Rien ne dit que les futurs propriétaires, qu'ils soient publics ou privés, arrêteront l'exploitation dans un premier temps ! Le temps qu'un autre projet se monte, il est tout à fait probable que l'exploitation de la Foire ou des autres salon puissent continuer ".

Deux investisseurs privés sur les rangs

Car pour l'instant, le Grand Périgueux n'est pas assuré de pouvoir l'emporter. Selon Christophe Fauvel, deux investisseurs privés se sont déjà montrés intéressés par ce terrain et se seraient même déjà "positionnés". Ils seraient porteurs de projets hôteliers et d'activités tertiaires.

Même s'il assure qu'il ne fera rien sans se concerter avec les élus du Grand Périgueux, la présence de deux offres externes sérieuses, qui seront probablement suivies d'autres, donne encore un peu plus de valeur à l'offre de la CCI et pourrait faire grimper l'addition qui se compte déjà en millions. Si les conditions sont réunies, l'opération pourrait se réaliser à l'automne.

Le Parc des Expositions de Marsac-sur-l'Isle mis en vente ©France 3 Périgords

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
foires fêtes locales événements sorties et loisirs