À Périgueux, on peut acheter sa viande au distributeur

Un boucher de Périgueux en Dordogne a mis en place un distributeur de viande devant sa boutique. Il propose ainsi 7 jours sur 7 de la viande fraîche et locale à sa clientèle, souvent pressée par les contraintes du couvre-feu. 

© France 3 Périgords

Acheter sa viande, sous vide, au distributeur. Le geste rentrera peut-être bientôt dans les habitudes des habitants de Périgueux. C'est en tout cas le souhait de Christian Steinmetz, qui a installé des casiers réfrigérés à quelques mètres de son commerce. Il y place ses rôtis, ses poulets, ses colis de viande et même ses plats cuisinés, emballés sous vide à destination de sa clientèle. Tout est ainsi disponible 7/7 jours, 24/24 heures.

"On essaie d'avoir une palette de ce qu'on a à l'intérieur. Ca peut être des cordons bleus, des saucissons… La viande se conserve entre 15 à 20 jours", assure l'artisan.

"Ca rend service"

Pour l'achat, il suffit de rentrer le code du casier correspondant à son choix, et de payer pour entraîner l'ouverture du casier. "C'est très facile, très accessible. On peut venir à n'importe quel moment de la journée.Ca rend service. Avec les couvre-feux on est obligé de se speeder, donc là au moins on est sûr de trouver ce qu'on veut", commente une cliente, venue chercher une entrecôte de boeuf.
Avec cette démarche, Christian Steinmetz espère bien toucher une autre clientèle que ses habitués. "On mise sur une autre clientèle, qui ne vient pas chez nous dans nos créneaux horaires"

Une formule qui fait mouche

"L'idée c'est de rendre un nouveau service. Que ce soit disponible à tout moment, même pendant nos jours de fermeture. Et qu'une personne qui débauche puisse trouver notre marchandise", explique le boucher qui ne propose que des produits locaux issus de la vente directe.

Visiblement la formule, qui existe déjà à Bergerac séduit : en seulement une semaine, Christian Steinmetz a déjà enregistré une soixantaine de retraits.

Voir le reportage de France 3 Périgords

A Périgueux, on peut acheter sa viande au distributeur

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite alimentation société économie covid-19