VIDÉO. Ils illuminent les villes à l'approche des fêtes: rencontre avec les décorateurs de Noël

durée de la vidéo : 00h01mn57s
Profession : décorateur de Noël. Cette petite entreprise de Dordogne est spécialisée dans la pose d'illuminations de Noël pour les communes environnantes. Activité saisonnière s'il en est ©France 3 Périgords - Vanessa Fize & Pascal Tinon

Guillaume et Mélissa ont un métier plutôt original, ils sont illuminateurs ! Ils mettent en lumière les événements les plus variés tout en veillant à limiter la consommation d'énergie. Le temps fort de leur activité a lieu en ce moment même, avec les décorations de Noël pour les communes.

L'activité bat son plein à Saint-Front de Pradoux, près de Mussidan. La petite entreprise GM Illumination de Guillaume et Mélissa n'a que quelques jours pour satisfaire sa clientèle. Sa mission : mettre en lumière les communes de Dordogne, du Lot et du Lot-et-Garonne.

Ambiance de fêtes

Si la société n'a que quelques mois d'existence, les deux jeunes gens sont du métier depuis une douzaine d'années. Le couple propose des ambiances nocturnes lumineuses pour l'été, mariages, marchés nocturnes ou célébrations variées, mais le gros de la saison, c'est maintenant, dans les centres commerciaux ou dans les rues de centre-ville, en intérieur ou en extérieur, à l'approche des fêtes de fin d'année. En trois semaines, ils auront une vingtaine de projets à réaliser, il n'y a pas de temps à perdre. Exemple à Trémolat où, en cinq heures, il a fallu déployer et suspendre près d'un kilomètre de guirlandes. "C'est le gros de l'année", confirme Mélissa. "Il y a toute la prépa avant aussi, tout le stress de savoir si on a bien tout le matériel reçu, correctement, en bon état, "

Il y a toute la prépa qui est un peu chronophage aussi, mais là vraiment, on est dans le dur quand on est dans les chantiers durant les mois de novembre, décembre.

Mélissa Ostermann Bos

Co-gérante de la société GM Illumination Décoration

Festif, mais sérieusement étudié

Guirlandes lumineuses, spots, projections, luminaires suspendus, tout est bon pour faire naître la magie de Noël. Les seules limites sont la créativité et surtout les moyens. En cette période de sobriété post-flambée énergétique, pas question pour les communes d'engager des frais somptuaires dans des éclairages pompeux et gourmands en énergie. La fête, oui, mais avec modération. L'heure est donc aux belles LED, bien plus économiques que les éclairages traditionnels, au calcul prévisionnel des dépenses en énergie, et à l'utilisation des matières recyclées autant que possible. " Aujourd'hui, on ne pose que du LED, la consommation est très faible. Quand on voit dans les communes ou même dans les grandes villes énormément d'illuminations de Noël, finalement ça consomme très très peu" explique Guillaume.

Un décor comme celui-là, c'est ce qu'on appelle un décor poteau, c'est en moyenne 40 watts. Si on compare, une machine à café fait 1500 watts...

Guillaume Coq

Co-gérante de la société GM Illumination Décoration

Ce qui n'empêche pas les mairies de réduire malgré tout les durées d'illumination. Il n'y a pas de petites économies. L'éclairage du kilomètre de guirlandes suspendues dans les rues de Trémolat, ne consommera que 36 euros d'électricité. La location, le montage et le démontage des éclairages reviendra lui à 5 000 euros à la commune, tout compris. 

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité