Avec ou sans stigmates : à quelle sauce le coq de Notre-Dame de Paris sera-t-il restauré en Dordogne ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Pascal Faiseaux .

C'est un miraculé : le volatile de cuivre qu'on a cru un moment perdu dans le dramatique incendie de la cathédrale parisienne, finalement retrouvé, fait l'objet de tous les soins à Marsac-sur-l'Isle. La question est de savoir s'il sera "remis à neuf" ou conservé meurtri, en témoignage du drame...

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022
       Il trône depuis samedi sur une palette, à côté des apôtres de cuivre du toit de Notre-Dame, mais il a perdu un peu de sa superbe. Il faut dire que, du haut de la flèche, il a fait dans les flammes une chute vertigineuse de près de 100 mètres de haut.
       Sous le regard attentif du patron de la SOCRA, société de restauration de Marsac-sur-l'Isle, le coq de Notre-Dame de Paris porté disparu après la chute de la flèche, et miraculeusement retrouvé après l'incendie attends sa remise en état.
       Mais Patrick Palem ne sait pas encore quel travail il devra effectuer, car deux possibilités sont offertes et la Direction Régionale des affaires culturelles d'Ile-de-France n'a pas encore tranché. La première consisterait à réaliser une restauration complète à l'identique du modèle original, en remplaçant les parties manquantes, et en décabossant les autres. La deuxième consisterait à restaurer l'animal en le consolidant, mais à conserver certains stigmates de l'incendie. Une sorte de témoignage du drame du 15 avril 2019.
     En attendant, le coq restera au chaud dans les locaux de la SOCRA jusqu'aux Journées du Patrimoine en semptebre où il sera expédié à Paris pour y être présenté dans une version juste consolidée... L'occasion pour les visiteurs de la SOCRA de le découvrir "en l'état" en compagnie des statues de cuivre des apôtres
Comment sera restauré le coq de Notre-Dame ©France 3 Périgords
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité