• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Elia Viviani (Sky) s'impose à Saintes pour la première étape du Tour du Poitou-Charentes 2017

La ligne d'arrivée à Saintes : Elia Viviani (tout à droite) l'emporte devant Nacer Bouhanni (maillot rouge au centre de l'image) / © France 3 Poitou-Charentes - H. Lemonier
La ligne d'arrivée à Saintes : Elia Viviani (tout à droite) l'emporte devant Nacer Bouhanni (maillot rouge au centre de l'image) / © France 3 Poitou-Charentes - H. Lemonier

Cette belle étape s'est finie dans un très beau sprint groupé. La victoire s'est jouée entre Elia Viviani de la Team Sky, Nacer Bouhanni de l'équipe Cofidis et D. Napolitano (WGG) et bon nombre d'autres coureurs mais qui eux n'auront pas les honneurs du podium de cette première étape.

Par H. Lemonier / C. Roland

Sur la ligne de départ, au Bocapole de Bressuire, de frêles silhouettes se distinguent dans la masse de coureurs. Les maillots fluos des enfants du vélo club bressuirais sont recouverts d'autographes. En selle pour quelques minutes de gloire.

Les temps forts de la course en images

Les jeunes cyclistes donnent le départ fictif de la course sous un soleil radieux. L'an passé, une canicule avait engourdit le peloton. Cette 31e édition réserve à l'inverse un temps clément aux coureurs, qui doivent avaler 200km pour rejoindre Saintes.
Très vite, 5 fuyards prennent la poudre d'escampette. Le dossard 166, Jérémy Leveau (Roubaix - Lille), se fraye une place parmi les hommes de tête. Le jeune homme est bien en jambe cette saison : il s'est classé à la 3e place du championnat de France sur route.

L'échappée creuse l'écart jusqu'à distancer le peloton de plus de 4 min. Mais l'équipe Cofidis la maintient à portée de canon et conduit le peloton à près de 43 km/h. La formation de Nacer Bouhanni est rejointe par la Sky, qui souhaite placer en orbite son sprinter Elia Viviani. Un duel se dessine avant même la première moitié de la course.
Direct Énergie vient jouer les trouble-fête en tête de peloton et réduit l'écart à 2'30". Mais une pente assassine force les coureurs à ralentir l'allure à 80 km de l'arrivée. Les fuyards poussent leur avantage avant d'être rattrapés.

À 15km de Saintes, seuls deux hommes de tête continuent à animer la course. Simone Velasco (Bardani) et Igor Boev (Gazprom) tentent l'impossible.

Mais le peloton ne se laisse pas distancer. La Sky et Cofidis se relaient à l'avant. La course se finit au sprint : un très grand nombre de coureurs se présentent dans la dernière ligne droite, cours Réverseaux à Saintes. La victoire se joue à très peu pour Elia Viviani qui remporte donc cette première étape. Les juges ont pris quelques minutes pour adjuger l'arrivée. Nacer Bouhanni de la Cofidis termine deuxième, suivi par Danilo Napolitano (Wanty - Groupe Gobert). 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le prix Maison Rouge à Biarritz

Les + Lus