• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

De Pau à Phoenix : la nouvelle vie américaine du basketteur Elie Okobo

Elie Okobo sort du terrain après le match Phoenix Suns vs New York Knicks / © EricPoussard
Elie Okobo sort du terrain après le match Phoenix Suns vs New York Knicks / © EricPoussard

Le jeune basketteur bordelais, formé à Pau, évolue en NBA depuis juin dernier. A Phoenix, en Arizona, Elie Okobo réalise son rêve américain.

Par Olivier Lopez

En juin dernier, le Bordelais Elie Okobo a été sélectionné par les Suns de Phoenix (Arizona) à la 31ème position de la Draft. Depuis, l'ancien meneur de l'Elan Béarnais (2014-2018) vit sa première saison dans le basket américain...une nouvelle ville, une nouvelle vie...


6 millions de dollars 

Intégrer la NBA : c'était l'objectif numéro 1 du jeune basketteur, né à Bordeaux le 23 octobre 1997. A 20 ans, Elie Okobo signe avec les Suns un contrat de 6 millions de dollars pour 2 ans garantis et 2 autres années optionnelles. Direction le sud-ouest des Etats-Unis : Phoenix en Arizona, 6ème ville du pays avec plus d'1,6 million d'habitants. 
 
Elie Okobo à l'entraînement avec les Phoenix Suns / © EricPoussard
Elie Okobo à l'entraînement avec les Phoenix Suns / © EricPoussard

Rookie

Pour sa première année en NBA, Elie Okobo est donc un "rookie", le mot qui définit les débutants dans le championnat de basket-ball nord-américain. C'est donc une année d'apprentissage à un rythme effréné : 82 matches dans la saison avec de nombreux déplacements à travers tous les Etats-Unis. Enfin c'est aussi une année de découverte de la vie à l'américaine et des paysages du désert de Sonora, le décor naturel de la ville de Phoenix
 
Voir cette publication sur Instagram

Legend.

Une publication partagée par Elie Okobo (@elie_0kb) le

 
Elie Okobo : sa vie aux USA
 
Elie Okobo : sa nouvelle vie américaine / épisode 1

Nous avons réalisé une série de cinq articles à la rencontre du basketteur Elie Okobo que nous vous proposons ici ► 

 

Sur le même sujet

Le S'Coolbus testé, avec enthousiasme à Tocane St Apre

Les + Lus