• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Ferme des 1200 taurillons à Coussay-les-bois : le feu vert de la Préfecture déclenche des réactions en chaine

Manifestation - Janvier 2016 / © J.Vilain, FTV
Manifestation - Janvier 2016 / © J.Vilain, FTV

Le projet de construction d'une ferme de 1200 taurillons à Coussay-les-bois avait provoqué de très vives réactions. Un arrêté prefectoral en date du 2 août autorise son exploitation.

Par François Gibert

Déjà, en janver dernier, ils étaient près de 500 à avoir répondu à l'appel de l'association ASPECT, l'association de sauvegarde et de protection de l'environnement de Coussay-les-Bois et de sa région thermale.
Pour l'association ASPECT (Association de Sauvegarde et de la Protection de l'Environnement de Coussay-les-Bois et de sa région Thermale), ce projet était dangereux à plusieurs titres, ne serait-ce que par la situation de ce projet. Ce terrain se situe à la verticale d'une nappe phréatique de surface (profonde d'environ 5 mètres) qui alimente en eau potable les foyers des communes de Coussay les Bois, Lésigny et Mairé.
De plus, souligne Vincent Butruille, président de l'association :


Ce projet, de nature industrielle, ne créera pas ou peu d'emplois, et risque même de générer la "mort économique" de plusieurs éleveurs locaux et leur famille. On va déstructurer le tissus humain au profit des entreprises.


Pour lui, cette décision est précipitée, s'etonnant aussi de cet avis favorable, malgré toutes les oppositions.

L'enquête d'utilité publique était une mascarade : c'est un scénario catastrophe pour l'agriculture de nos régions. Nous allons montrer toutes les lacunes et écrans de fumée de ce dossier, bâti en « trompe l'oeil », ainsi que la légèreté de l' administration qui se laisse abuser. 





Véronique Massoneau, députée de la Vienne, qualifie ce projet de « non-sens » et s’inquiète du feu vert donné par la préfète.

L’agriculture est faite pour nourrir. Or, nous sommes ici dans une logique productiviste qui ne sert que le capital, au détriment de tout le reste


L'association ASPECT devrait rencontrer ses avocats en début de semaine afin d'envisager les recours en justice possibles.

A lire aussi

Sur le même sujet

Radio Elvis

Les + Lus