Fièvre catarrhale ovine : la campagne de vaccination a démarré en Limousin

Publié le Mis à jour le

Dans le département de la Creuse, où deux cas ont été recensés, 20 à 30 000 broutards destinés à l'exportation vont être vaccinés d'ici la fin de cette année 2015. 

Moins de deux semaines après la confirmation d'un premier cas en Creuse (le 17 septembre 2015 sur la commune de Nouziers), la campagne de vaccination contre la fièvre catarrhale ovine a donc démarré. Entre 20 et 30 000 broutards, destinés à l'exportation, vont être vaccinés d'ici la fin 2015 dans ce département où deux cas ont été recensés. (Le second cas a été détecté le 24 septembre dans une exploitation de Saint-Dizier-la-Tour.) 

Notre équipe s'est rendue dans une exploitation de Bazelat, l'une des premières de la Creuse où des animaux ont bénéficié de cette vaccination contre la FCO (fièvre catarrhale ovine). Une grande majorité des vétérinaires du département sont mobilisés pour vacciner les animaux bloqués dans les exploitations. 

Une deuxième injection s'impose dans trois semaines. Les éleveurs, qui attendaient cette vaccination avec impatience, auront ensuite un délai de dix jours avant de pouvoir exporter leurs animaux. 

Après la Creuse, la vaccination devait également commencer en Haute-Vienne et en Corrèze.

Plus d'informations dans ce reportage du mardi 29 septembre à Bazelat (23) 
durée de la vidéo: 01 min 41
Vaccination en Creuse

Intervants : Xavier Huguet, vétérinaire ; Patrice Piarraud, éleveur ; Bernard Andrieu, directeur DDCSPP Creuse