L'Aquitaine en phase épidémique de grippe

© (ANNA SUBBOTINA / 46688223)
© (ANNA SUBBOTINA / 46688223)

Alors le nouveau coronavirus venu de Chine fait la une de l'actualité, 22 personnes sont mortes en France de la  grippe
saisonnière
depuis le mois de novembre. L'épidémie est en pleine expansion cette semaine et notamment en Aquitaine avec 248 cas déclarés, notamment dans le Médoc.

Par CB et AFP

© Réseau sentinelles
© Réseau sentinelles

En Aquitaine, on peut encore se faire vacciner

En Aquitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de syndromes grippauaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 248 cas pour 100 000 habitants (249 en Ile-de-France).
Soit un taux supérieur à la moyenne nationale de 190 mais inférieur au pic de 403 cas, connu en Provence-Alpes-Côte d'Azur.
Mais cela concerne essentiellement le Nord de la Gironde, le Médoc et, on nous le précise, le pic ne devrait être atteint que dans deux. Donc, il est encore temps de se faire vacciner car le vaccin pourrait être efficace d'ici là.

Ecoutez le Dr Christophe Perdrix, médecin réanimateur et infectiologue à la clinique Bordeaux-Nord.

Dr Christophe Perdrix

22 morts depuis novembre en France

 Selon l'agence sanitaire Santé publique France qui rend compte de son bulletin de veille hebdomadaire (selon les chiffres hebdomadaires officiels publiés mercredi), les décés concernent:
  • 2 enfants de moins de 15 ans
  • 12 cas âgés de 15-64 ans
  • et 8 cas âgés de 65 ans et plus

Depuis début novembre, "244 cas graves de grippe ont été signalés" et admis en réanimation, dont 29 la semaine passée

L'âge moyen de ces cas graves est de 53 ans, et les trois quarts présentaient des facteurs de risque :
  • âge supérieur à 65 ans,
  • maladies chroniques comme le diabète ou une insuffisance cardiaque et respiratoire...) 

Les trois quarts des malades qui présentaient des facteurs de risques n'étaient pourtant pas vaccinés.
 
© Réseau sentinelles
© Réseau sentinelles
   
La semaine passée, la grippe a représenté en France un taux de consultations de 190 pour 100.000 habitants, en "forte augmentation" par rapport à la semaine précédente (122).
    "La proportion de syndromes grippaux parmi les consultations de SOS Médecins est également en forte augmentation" (11,3% la semaine passée contre 7,3% la précédente), selon l'agence sanitaire.

Aux urgences   

Les passages aux urgences et les hospitalisations pour grippe ou syndrome grippal ont fortement augmenté: il y en a respectivement eu 5.514 et 460 la semaine passée, contre 3.480 et 335 la précédente.

Ils concernent principalement les enfants de moins de 5 ans (35%) et les 15-44 ans (31%). Les hospitalisations concernent particulièrement les enfants de moins de 5 ans (29%) et les personnes âgées de 75 ans et plus (21%).
 

Les gestes de prévention

 



Chaque année, cette maladie virale touche 2 à 6 millions de personnes en France et fait 10.000 morts en moyenne, selon les chiffres officiels.

Au niveau mondial, le nombre de morts annuels est estimé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) entre 290.000 et 650.000.

   Voyez l'intégralité de notre reportage consacré à cette phase épidémique de grippe : 
L'Aquitaine en phase épidémique de grippe

Les + Lus