Bordeaux : bien utilisées, les trottinettes électriques ne sont pas dangereuses

Les trottinettes électriques se sont imposées dans le paysage urbain de Bordeaux. Pour éviter les conflits d'usage, le code de la route doit être respecté. Les acteurs de la micro Mobilité y sensibilisaient les étudiants ce jeudi. De son côté, la métropole veut "apaiser" leur usage en édictant de nouvelles règles pour les opérateurs.

Elles fleurissent dans les rues de Bordeaux et font désormais partie du paysage urbain. Pour beaucoup, l'utilité de la trottinette électrique n'est plus à prouver. Et ce jeudi, les utilisateurs croisés dans la ville ne manquaient pas d'arguments. La trottinette, c'est pratique « pour éviter de prendre les transports en commun et c'est plus sympa l'utilisation ». «Maintenant qu'il y en a un peu partout, en bas de chez nous, on peut en prendre pour aller d'un point A à un point B plus facilement» ajoute un autre. 

Ces Engins de déplacements Personnels Motorisés répondent aujourd'hui aux problèmes d'embouteillages et apportent de la flexibilité dans les transports. Ils avaient fait leur apparition en libre service à la fin des années 2010, et ont rapidement gagné du terrain. A tel point que le législateur avait du mettre un peu d'ordre et compléter le code de la route en 2019. Mais selon Mickaël Courtens Ambassadeur de la Fédération des professionnels de la micro-mobilité (FPMM) en Nouvelle-Aquitaine, les règles n'ont pas encore été bien intégrées

On peut arriver à des usages qui sont complétement erronés. Les gens vont le prendre pour des espaces de liberté et de jeu. Alors que c'est un véritable moyen de locomotion, un outil pour de déplacer.

La Fédération des Professionnels de la Micro-Mobilité et l'Association de la Prévention Routière ont entamé un tour de la prévention et de l'information avec 200 dates. Ce jeudi, c'est à Bordeaux qu'ils ont fait escale. Et les étudiants du campus du Lac ont été sensibilisés. Car Mickaël Courtens n'en démord pas :  

Si on respecte les règles l’usage de la trottinette n’est pas dangereux

La prévention est plus que jamais nécessaire. On enregistre aujourd'hui plus de deux millions d'utilisateurs en France. Le marché est en hausse de 300%. A Bordeaux, Christophe de Saint-Romain s'est spécialisé dans la trottinette électrique. Dans son atelier, 600 engins sont réparés chaque mois. Il vient même de l'agrandir. 

"C'est l'effet Covid, le fait de ne pas vouloir prendre les transports en commun et d'avoir son propre appareil de se déplacer, ça a joué. Les infrastructures à Bordeaux ont permis à ce que ce marché se développe"

Avoir son propre appareil ou le louer. Les trottinettes en libre-service sont très utilisées et les zones de stationnement pour trottinettes ne sont pas toujours respectées. En 2019, une charte d'engagement avait pourtant été arrêtée. Elle posait un certain nombre d'obligation aux opérateurs.

Les communes de la métropole pouvaient leur accorder  une autorisation d'occupation temporaire pour une flotte limitée à 100 trottinettes électriques par opérateur. En échange, ils s'engageaient à verser une redevance annuelle par véhicule (vélos classiques ou électriques, scooters ou trottinettes électriques), et à faire respecter les emplacements de stationnement. A Bordeaux, ils sont onze à se partager le marché. C'est beaucoup trop pour la Métropole qui veut réduire leur nombre pour mieux régulier leurs activités comme l'explique Patrick Papadato, Conseiller municipal délégué aux mobilités 

L'idée, c'est de faire en sorte que deux opérateurs, qui se retrouvent avec entre 1000 et 1500 trottinettes, puissent réguler le marché et s'organiser pour répondre à la demande. Parce qu'effectivement, il y a une demande de la population. Les gens attendent et veulent de nouvelles mobilités

Moins d'opérateurs mais plus de trottinettes. La flotte sera gonflée de 400 véhicules supplémentaires. L'appel d'offres sera lancé en mars 2022. La Métropole compte aussi doubler le nombre de zones de stationnement dédiées aux trottinettes, vélos et scooters à Bordeaux. Actuellement selon l'opendata de Bordeaux Métropole, on en dénombre 105. 

durée de la vidéo: 90 h min
Trottinettes en libre-service à Bordeaux : de nouvelles règles pour les opérateurs de ©F3 Aquitaine
Trottinettes en libre-service à Bordeaux : de nouvelles règles pour les opérateurs de

Poursuivre votre lecture sur ces sujets