Bordeaux : une grande marche pour le climat organisée ce samedi

Le départ de la marche sera donné samedi 8 septembre au niveau du Miroir d'eau / © NICOLAS TUCAT / AFP
Le départ de la marche sera donné samedi 8 septembre au niveau du Miroir d'eau / © NICOLAS TUCAT / AFP

Une grande marche pour le climat est organisée à Bordeaux ce samedi. L'objectif : montrer au dirigeants et décideurs que les Français sont prêts pour un changement radical et des décisions en faveur du climat.
 

Par Maïté Koda

Rassembler le plus de monde possible à Bordeaux ce samedi, afin de défiler ensemble "pour le climat". C'est la mission que se sont donnée Anne Charlotte Lambert et Charlotte Plaisance. Les deux amies  ont organisé un événement sur Facebook, qui a rassemblé en quelques jours un millier de participants.

Plus de 4 000 personnes ont également fait part de leur intérêt. Un joli succès même si l'objectif est de "rassembler toujours plus de monde", reconnaît Anne-Charlotte Lambert.
 
 

La démission de Nicolas Hulot : un "électrochoc"

Pour les organisatrices, qui ne se définissent pas comme des militantes, mais des citoyennes concernées par les problématiques environnementales, le déclic est venu lors de la démission surprise de Nicolas Hulot.

"Je ne suis pas une admiratrice, je n'ai pas vraiment d'avis sur Nicolas Hulot, précise Anne-Charlotte. Mais l'entendre expliquer que même lui se sentait impuissant… Ca nous a fait comme un électrochoc".

Dans le même temps, Paris prépare sa propre grande marche pour le climat, dans une démarche assez similaire, également prévue le 8 septembre, journée d'action mondiale pour le climat.

"J'ai créé l'événement dans la nuit de jeudi à vendredi, explique Anne-Charlotte. Le matin, il y avait déjà 500 personnes intéressées".
 

Rendez-vous au Miroir d'eau

Les deux co-organisatrices se rapprochent alors de Darwin, où se déroule le festival Climax, ainsi que de Greenpeace, afin d'obtenir de précieux conseils sur l'organisation de l'événement. Démarches administratives, sécurité… Elles se chargent également du marketing et de la promotion de l'événement.


Le lieu de rendez-vous est fixé samedi à midi autour du Miroir d'eau, avec un pique-nique pour ceux qui le souhaitent. Puis le départ aura lieu vers 13 heures, direction Darwin, ou l'ethologue et anthropologue Jane Goodall tiendra une conférence à 14h30.


"L'idée, c'est de redonner la parole aux gens. Les participants à la marche qui souhaitent prendre la parole sont invités à le faire. Nous voulons envoyer un message à ceux qui nous représentent."

Nous voulons leur dire et leur montrer que nous sommes prêts pour un changement drastique. A eux de l'insuffler. Que ce soient les gouvernements, les multinationales, ou à notre échelle, la région Nouvelle-Aquitaine ou la mairie de Bordeaux.

 

"Nous n'avons pas le choix ! "

Une action qui, les deux organisatrices l'espèrent ne sera que le pont de départ pour des actions à venir. "Je pense à mes enfants, et je me demande ce que je leur dirai quand ils nous reprocheront d'avoir continué notre petit train train alors que tous les quatre matins, des études sortent pour nous annoncer que cela ne peut plus durer. Il faut réagir, nous n'avons pas le choix ! ".







 

Sur le même sujet

Un Airbnb solidaire lancé au Pays Basque pour héberger les travailleurs pauvres

Les + Lus