Bordeaux : un match de foot pour intégrer les jeunes migrants

Le club de la rive droite de Bordeaux, le FC bastidienne a organisé samedi 22 juin 2019 un tournoi entre des licenciés girondins et une soixantaine de jeunes migrants et de mineurs non accompagnés. Des jeunes scolarisés ou en formation, en attente de régularisation.

Avant la rencontre, le coach tient à rappeler l'enjeu du match : l'amitié - 22 juin 2019
Avant la rencontre, le coach tient à rappeler l'enjeu du match : l'amitié - 22 juin 2019 © France 3 Nouvelle-Aquitaine
"Aujourd'hui, on ne joue pas la gagne, d'accord ? On joue l'amitié"

Le message du coach est clair.

Quand le sport est synonyme d'intégration, ça donne un tournoi de football un peu spécial.

Une soixantaine de jeunes migrants de moins de 21 ans se sont affrontés samedi 22 juin 2019, parmi d'autres licenciés des clubs locaux. 

Une deuxième édition qui garde le même but, se rassembler. 

L'objectif c'est d'amener tout le monde à vivre ensemble et de montrer à ces jeunes qui sont dans des situations personnelles difficiles, qu'il y a des personnes prêtes à les aider dans leur quotidien
Nor Eddine El Ataoui, Directeur sportif SC Bastidienne

Ces jeunes migrants viennent de Guinée, de Côte d'Ivoire ou du Mali et ont connu un parcours chaotique.

Ici, ils sont pour la plupart scolarisés ou en formation et s'offrent avec le foot, une parenthèse dans un quotidien souvent fragile.

Je vais à l'école, comme tout le monde, j'ai des amis. Tout va bien
Aboubacar, 21 ans

Les organisateurs espèrent étendre l'initiative l'année prochaine, avec d'autres clubs girondins.

Résumé de ce tournoi avec Marie-Eve Constans, Guillaume Decaix et Robin Nouvelle.
Intervenants : Nor Eddine El Ataoui, Directeur sportif SC Bastidienne, Aboubacar, 21 ans et Youssouf, 17 ans
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport migrants société immigration social