• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Bordeaux : la République en marche aura son candidat Thomas Cazenave pour les municipales 2020

Thomas Cazenave se positionne pour obtenir l'investiture de la République en Marche aux municipales de 2020 à Bordeaux / © Christine Le Hesran
Thomas Cazenave se positionne pour obtenir l'investiture de la République en Marche aux municipales de 2020 à Bordeaux / © Christine Le Hesran

La République en marche a  choisi d'investir un candidat dans la bataille des municipales. Ce sera Thomas Cazenave. Il va faire face à une liste issue de l'actuelle majorité comportant des candidats Modem, pourtant allié du parti créé par Emmanuel Macron. 

Par Christine Le Hesran

C'est fait. Bordeaux aura donc bien son candidat issu du choix du parti La République en marche. Thomas Cazenave a été officiellement investi ce lundi 1 er juillet dans la soirée. L'annonce a été communiquée depuis Paris.

Il fera donc face, notamment, à la liste de Nicolas Florian, désigné par l'ancien maire Alain Juppé pour lui succéder en 2020. 

"L'enjeu pour moi c'est de définir un nouveau chapitre après vingt-cinq ans de transformation urbaine par Alain Juppé", a assuré Thomas Cazenave , invité du 19/20 sur France 3 Aquitaine ce mardi
Thomas Cazenave, candidat LREM à la mairie de Bordeaux invité du 19/20





Dans son communiqué qui présente les 19 nouveaux candidats au plan national, le parti le classe dans la catégorie " issu de la société civile, fonctionnaire ". 

Thomas Cazenave réalisera là sa première campagne électorale. Ce Bordelais est actuellement délégué interministériel auprès du Premier ministre, en charge de la réforme de l'Etat. Il est passé par l'ENA.
 
 

Il a déjà constitué une équipe pour l'accompagner dans la conquête de Bordeaux : Renouveau Bordeaux qui lancera officiellement la campagne mercredi 3 juillet " pour écrire une nouvelle page et porter un nouveau projet et de nouveaux visages ".
 

Le parti présidentiel a donc choisi l'affrontement face à la liste que conduira Nicolas Florian. Larem s'appuie les scores d’Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle (31,26 %) et celui des dernières européennes en mai (29,47%). Bordeaux a également offert les fauteuils de députés à des candidats de ce parti aux dernières législatives. 

Le patron local du Modem, Fabien Robert, premier adjoint, a déjà annoncé qu'il ferait équipe avec Nicolas Florian. De fait, Bordeaux sera l’une des quelques villes où Larem  fera face à son allié centriste au plan national.


 

Sur le même sujet

Valentine Pompadour, pin up limougeaude d'adoption

Les + Lus