À Bordeaux, salle comble pour le “concert de résistance” en soutien aux salariés de Ford Blanquefort

La salle de concert du Grand Parc était comble pour le concert de soutien aux salariés de Ford, samedi 2 mars, à Bordeaux. / © France 3 Nouvelle-Aquitaine
La salle de concert du Grand Parc était comble pour le concert de soutien aux salariés de Ford, samedi 2 mars, à Bordeaux. / © France 3 Nouvelle-Aquitaine

Le concert rock'n'roll et solidaire a fait salle comble, samedi soir, à la salle des fêtes de Bordeaux Grand Parc."Un acte de résistance", selon les mots du délégué CGT Philippe Poutou, alors que la fermeture du site Ford de Blanquefort semble désormais inéluctable. 

Par AR

À 10 euros l'unité, les 1100 places ont été vendues. La salle des fêtes de Bordeaux Grand Parc était bondée, samedi soir, pour le concert de soutien aux salariés de l'usine Ford de Blanquefort, où 850 emplois sont menacés. 

"Ce qu'on veut faire de cette soirée-là, c'est montrer la solidarité, c'est une histoire qui concerne tout le monde, et en même temps c'est un acte de résistance. On reste déterminés contre la fermeture de l'usine" affirme le délégué CGT Philippe Poutou. 

"On va chercher le chemin pour sauver quelque chose, un bout d'usine, le plus d'emplois possible", explique-t-il sur scène.
 
Concert de soutien à Ford : "on reste déterminés contre la fermeture de l'usine"
Intervenants : Philippe Poutou, Délégué CGT Ford Aquitaine Industries, Equipe : BERNARD Gilles, BONNET Didier, CHAGUE Boris

Des spectateurs solidaires

"J'ai subi deux plans sociaux, je sais ce que c'est", "on peut pas faire grand chose, mais être là, c'est déjà un petit quelque-chose", "ce qui nous a amené, c'est l'élan de solidarité" témoignent les spectateurs venus assister aux prestations des artistes, notamment les Hurlements d'Léo, The Hyènes et Cali.

"On fait la fête, mais c'est avant tout un concert de resistance, les gens ne sont pas là uniquement pour voir des artistes" affirme le chanteur.  

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus