Bordeaux : une start-up crée une plateforme de divorce en ligne

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie-Luce Rigout & Caroline Hubert
plateforme on-divorce.fr
plateforme on-divorce.fr © on-divorce.fr

Lancé en février 2021 par Clara Deleuze et pensé avec des avocats, le site on-divorce.fr facilite la procédure de divorce en ligne par consentement mutuel.

Depuis le 1er janvier 2017, la loi a simplifié le divorce en France. Lorsque les époux optent pour un divorce par consentement mutuel, il est possible de ne pas passer devant un juge. Dans ce cas, vous allez pouvoir effectuer les démarches en ligne.

Clara Deleuze, fondatrice de la plateforme on-divorce.fr, répond à trois questions :

Comment est née la plateforme on-divorce.fr ?

C'est lorsque j’ai été confrontée au divorce, il y a quelques années, que le concept on-divorce.fr a commencé à germer dans mon esprit. Face à la lourdeur administrative, la complexité à trouver le bon avocat et le manque d'accompagnement, j’ai imaginé un service qui simplifierait cette étape de vie.
Lorsqu’au premier confinement, les tribunaux et les avocats se retrouvent à l'arrêt durant plusieurs mois, je me lance dans la conception de on-divorce.fr qui voit officiellement le jour en février 2021. Six mois plus tard, le service est disponible à Bordeaux, Paris et Marseille et accompagne déjà une centaine de personnes.

Le divorce par consentement mutuel est désormais possible en quelques clics … Expliquez-nous comment ça marche ?

En vingt minutes, chacun des futurs ex-époux ont défini en ligne leurs souhaits quant aux conséquences de leurs ruptures : le montant d'une éventuelle pension alimentaire, lequel conserve le domicile conjugal, comment se partager le dernier avis d'imposition...
Sur cette base, ils échangeront avec les avocats qu'ils auront choisis et dont le rôle est de donner le conseil juridique nécessaire à préserver les intérêts et l'équilibre de chacun.
on-divorce.fr ne se substitue pas au conseil juridique, il le complète afin de fluidifier la procédure pour les personnes en cours de divorce.

Votre plateforme a été lancée à Bordeaux et Paris. Quelles sont vos ambitions pour 2022 ?

Nous avons lancé la zone Aix/Marseille au mois de novembre et ambitionnons l'ouverture du service dans une grande ville de France tous les mois afin d'offrir un réseau d'avocats de proximité sur toute la France d'ici à la fin de l'année 2022. 
Pour ce faire, nous recruterons les profils suivants :
- 1 profil Sales et account manager btob T1 2022 de type école de commerce avec 5 années d'expérience minimum au sein d'une légal tech ou d'un service saas btob
- 1 profil Supports et customer success  au T1 profil au T1 2022 de type école de commerce avec 3 années d'expérience minimum au sein d'un service support btoc
- 1 profil Webmarketing ou Growth hacking au T2 2022 de formation marketing avec 3 années d'expérience minimum en btoc
- 1 profil Lead dev senior au T2 2022 avec au moins 10 années d'expérience dans la fonction.

Retrouvez l’intégralité de cette interview dans Ô boulot samedi 20 novembre à 20h30 sur NoA.

Au programme d’Ô boulot également :

  • Conseils d’expert : Jacques Froissant vous aide à préparer votre entretien d’embauche.
  • Mode d’emploi avec Aurore Vinzerich, experte en start-up : incubateur ou accélérateur, quelles sont les différences ?
  • Mon métier de Ouf : découvrez le métier de soudeur-chaudronnier et les formations proposées par la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Nouvelle-Aquitaine.

Revoir nos précédentes émissions d'Ô boulot 

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.