Bordeaux : la ville où les loyers ont le plus augmenté en France

Les loyers ont augmenté de 10 % en 2019 à Bordeaux. Le loyer mensuel moyen s'élève à 735 euros. La capitale girondine est en tête des villes où les loyers ont le plus flambé.



Bordeaux devance Nantes ou encore Angers. C'est du moins ce qu'affirme une étude réalisée par Locservice, spécialisé dans la location d'appartements entre particuliers. "C’est à Bordeaux que l’on observe la hausse la plus spectaculaire avec +9,87 % sur le loyer moyen", annonce l'étude.   

Un marché locatif tendu à Bordeaux

" Cette situation s’explique par une tension locative très forte", y est-il expliqué, c’est-à-dire qu'il y est difficile de trouver un logement à louer. "Bordeaux et Lyon se retrouvent ex-aequo à la première place avec en moyenne 6,8 demandes pour 1 offre. Elles sont suivies par Paris (5,6) puis Nantes (5,4)".
© Locservice

 

"On a tellement de demandes de location. Actuellement, on est plutôt en période creuse, mais tous les jours, tous les jours, on a de la demande que l'on ne peut pas honorer", regrette Annie Fromond, assistante commerciale d'une agence immobilière.


Il faut dire que selon cette étude, 30 % des recherches de locataires sont concentrées sur 5 départements : Paris (10,2 %), le Rhône (7 %), la Gironde (5,3 %), les Hauts-de-Seine (4,4 %), la Haute-Garonne (3,7 %). Un rapport offre/demande tendu donc, dont les étudiants sont bien souvent les premiers à pâtir.
Cecile Bourdie, étudiante Master 2 en alternance en école de commerce, a dû effectuer des recherches durant plusieurs semaines sur internet pour enfin trouver un appartement dans le centre-ville de Bordeaux. Dans l'agence qui lui a trouvé ce logement, il n'y a en ce moment que 7 annonces pour des locations. Cela relève donc d'un vrai parcours du combattant.

 

Loyer mensuel moyen à 735 euros

En France le loyer moyen s'élève à 646 euros. Avec cette somme, un locataire réussit à vivre dans 14 m2 à Paris, 34 m2 à Lyon, et en 3e position Bordeaux avec 38 m2.  A Bordeaux le loyer moyen s'élève à 735 euros. 

"Ici, on a un T2 d'une superficie de 46 m2 et il est à 762 euros", explique cet agent immobilier sur Bordeaux.


Cécile Bourdie, elle, devra débourser 700 euros pour un T2 de 31 m2. "Oui je vais arriver à payer mon loyer, mais grâce à l'aide de mes parents surtout, parce que même avec mon alternance ça sera compliqué de payer juste avec mon salaire".

Un marché tendu et une notoriété grandissante : LGV, classement Unesco et Airbnb ont fait monter les prix. "Airbnb est un petit peu plus encadré, il y a de nouvelles règles", précise Elodie Lartigue, commerciale dans l'immobilier." Donc les gens reviennent un petit peu et me redonnent les appartements, mais par contre en meublés puisque pour eux, il y a plus de flexibilité. Ce sont des baux d'un an, donc ils peuvent le récupérer plus facilement s'ils désirent changer de projet. Mais du fait qu'Airbnb gagnait beaucoup d'argent par mois, on reste quand même sur des loyers qui sont assez élevés".
© Locservice

A Bordeaux, 67% des habitants sont des locataires.
 
Bordeaux : la ville où les loyers ont le plus augmenté en France

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
immobilier économie