• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Rentrée 2019 : la crise du logement s'accentue encore pour les étudiants à Bordeaux

A Bordeaux, une étudiante à la recherche d'un logement scrute désespérément les annonces immobilières. / © France 3 Aquitaine
A Bordeaux, une étudiante à la recherche d'un logement scrute désespérément les annonces immobilières. / © France 3 Aquitaine

Depuis trois ans, les étudiants peinent à trouver un logement dans la capitale girondine. Ils sont nombreux à faire leur rentrée sans en avoir trouvé. La faute notamment à Airbnb très prisé des propriétaires bordelais. 

Par América Lopez avec Elise Galand

La semaine prochaine, je suis hébergée chez une amie et après j'ai pas de solution.
Carla Bourbigot étudiante.


Sans logement pour la rentrée

Comme Carla, de nombreux étudiants vont faire leur rentrée sans avoir trouvé un logement sur Bordeaux. " Cela pose la question de la continuité des études" s'interroge cette mère de famille qui a fait l'aller-retour depuis l'Alsace pour trouver un studio à son fils. 

Va-t-il pouvoir poursuivre son cursus universitaire dans une ville où il n'a pas de toit où dormir ?
 

Le CROUS de Bordeaux qui accompagne la vie étudiante, qui reçoit en moyenne dix demandes pour une chambre, constate également cette crise du logement.

Nous espérons que la livraison de 250 nouveaux appartements l'an dernier et les 400 nouveaux logements cette rentrée sur le campus, va permettre de réduire cette tension. 
Jean-Pierre Ferré, directeur Général CROUS Bordeaux-Aquitaine.

Le CROUS Aquitaine propose aujourd’hui 8 647 logements sur la Métropole bordelaise, et s’est fixé l’objectif d’en atteindre 12 000 à 2020. Le CROUS loge aujourd’hui environ 8,5 % des 102 000 étudiants bordelais.

L’augmentation continue du nombre d’étudiants, la démographie croissante et l'attractivité touristique laisse à penser que la crise va s’accentuer.

 


Septembre est une période très tendue


Selon les professionnels de l'immobilier, le mois de septembre, qui marque la rentrée, est la pire période pour trouver un logement à Bordeaux.

A cette période, certains étudiants n'ont pas encore leur affectation et dans l'attente, il préfère conserver leur appartement durant l'été et ils n'ont pas encore donné leur préavis.
Thierry Guérin de la chambre syndicale de la FNAIM Gironde.

►VIDEO: Le casse-tête du logement étudiant à Bordeaux avec ce reportage d'Elise Galand et Didier Bonnet 

Se loger à Bordeaux lorsqu'on est étudiant devient presque un luxe !
En cette rentrée universitaire, la pénurie d'offres est alarmante au point que certains s'inquiètent même de la poursuite de leurs études à Bordeaux. Carla Bourbigot Etudiante Thomas Pilet Etudiant Stéphanie Hopp Mère d’un étudiant Jean-Pierre Ferré Directeur Général Crous Bordeaux-Aquitaine Thierry Guérin Président Chambre syndicale FNAIM Gironde

 

Des étudiants à la rue 


L'élu bordelais socialiste Matthieu Rouveyre tire la sonnette d'alarme depuis le début de la crise il y a trois ans :

En septembre 2018, on estimait à plusieurs centaines, le nombre d’étudiants sans aucune solution de logement (malgré un statut de boursier et un emploi étudiant pour certains). Plusieurs signalements inquiétants faisaient état de jeunes dont le dernier recours était de dormir dans leur voiture faute de mieux, quand d’autres étaient en itinérance entre nuit chez un ami et foyer d’urgence.

Mathieu Rouveyre propose d’implanter des logements d'urgence temporaires et réversibles sur le foncier dont dispose l’Université, des sortes de petites maisons de 15 à 18 m2 déplaçables (des "Tiny house") qui permettraient de s'adapter à l'offre et réduire la précarité des étudiants.
 

La location en Airbnb pointée du doigt


En 2017, au début de la crise, le recteur de l'académie de Bordeaux avait lancé un appel aux propriétaires immobiliers de petites surfaces pour qu'il loue aux étudiants plutôt qu'aux touristes.

Selon Matthieu Rouveyre, qui a créé l'Observatoire Airbnb, Bordeaux comptait 14 362  offres cumulées sur Airbnb soit 3093 chambres et 11 269 logements entiers ( chiffres du dernier relevé en décembre 2018).  Fin mars 2016, Tom Slee effectuait un premier relevé pour Bordeaux. Il affichait 3.095 offres sur Airbnb à Bordeaux. Entre octobre 2016 et mars 2018, le nombre d’offres Airbnb a progressé de 146 %.

Deux tiers des biens proposés en Airbnb sont des studios et des T2, des petites surfaces généralement prisées par les étudiants. Or, là, ces logements sont loués aux touristes, c'est plus rentable pour les propriétaires.
Matthieu Rouveyre.

 

Sur le même sujet

Wing ride

Les + Lus