Loto du patrimoine : cabane tchanquée, maison de la Boétie, Pont d'Enfer... découvrez les sites lauréats en Aquitaine

La fondation du patrimoine a dévoilé les noms des sites lauréats de la mission patrimoine pour l'année 2023. Les projets sélectionnés bénéficieront d'une aide financière, générée par l'offre de jeu du même nom de la FDJ.

Gratter un ticket de jeu et sauver un site historique. Pour la sixième année consécutive, la mission patrimoine propose aux adeptes de jeux de grattage de participer à la restauration de sites emblématiques. Pour chaque ticket Illiko Mission patrimoine acheté au prix de 15 euros, 1,83 euros sera reversé à la Fondation du Patrimoine.

La Fondation reversera ensuite des donations aux différents projets sélectionnés. Ceux-ci sont au nombre de 5 en Aquitaine.

Cabane tchanquée n°3

En Gironde, c'est la cabane tchanquée n°3 de la Teste de Buch qui a été retenue.  Cet emblème du Bassin d'Arcachon aux volets rouges menace de s'effondrer. Un projet de reconstruction a été mis sur pied afin de "retrouver l'authenticité de la cabane d'origine" précise la Fondation.

Montant des travaux : 935 000 euros HT

Maison de la Boétie

En Dordogne, la maison de la Boétie située à Sarlat dans le Périgord noir fait partie des lauréats. Cet hôtel particulier a vu naître Etienne de la Boétie, philosophe, magistrat, auteur du Discours de la servitude volontaire et ami de Montaigne. Le bâtiment, splendide, qui appartient à la municipalité de Sarlat se trouve en état de péril et doit être restauré, notamment sur ses façades et au niveau de l'isolation de ses combles. 

Montant des travaux : 716 000 euros HT

L'église Saint-Léger 

L'église de Couthures-sur-Garonne, dans le Lot-et-Garonne a, elle aussi, été sélectionnée. La première pierre de l'édifice fut posé en 1851, après que les deux premiers édifices se sont effondrés, victime des crues du fleuve. Pour autant, ses murs se fissurent et, en raison du danger, le chœur est désormais interdit d'accès par arrêté municipal.

Montant des travaux : 997 000 euros HT.

Pont d'enfer, ou pont du Fort du Portalet 

Achevé en 1870, tour à tour site militaire, colonie de vacances, ou prison d'Etat, le Fort du Portalet en Béarn est classé monument historique depuis 2017. Le site est désormais touristique et se visite, mais l'édifice est menacé par les crues du gave d'Aspe et les vibrations des voitures circulant sur la RN134. Le pont permettant d'y accéder se fissure.

Montant des travaux : 879 000 euros HT

Chapelle Notre-Dame de la course landaise

Sur la commune de Bascon dans les Landes, la chapelle Notre Dame de la course landaise est la seule dédiée à cette pratique sportive. L'édifice, particulièrement sobre, remonte au XVe siècle et célèbre les grands noms de la course landaise. Mais son toit a souffert des intempéries, les infiltrations d'eau dégradant le plafond. Si des premiers travaux ont déjà été réalisés en 2022, de nouvelles interventions doivent avoir lieu afin d'éviter que la chapelle ne se dégrade davantage. 

Montant des travaux : 172 000 euros.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité