• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Deux “Banksy” à Bordeaux : intox selon un spécialiste

Le rat anarchique supposé de Banksy à Bordeaux. / © Iban Carpentier
Le rat anarchique supposé de Banksy à Bordeaux. / © Iban Carpentier

Deux oeuvres inspirées du "street artist" britannique ont été découvertes après la manifestation des gilets jaunes, samedi dernier. Un dessin de rat anarchiste Place de la Bourse et une variante de "La Petite fille au ballon" sur un mur de l'hôpital Saint-André.

Par Hélène Chauwin

La nouvelle agite les réseaux sociaux : Banksy serait passé à Bordeaux. Il aurait laissé deux dessins sur les murs.

Dont une variante de l'une de ses oeuvres  : la petite fille au ballon. Visible Cours d'Albret, elle est habillée d'un gilet jaune, sa main est arrachée. L'autre, Place de la Bourse représente son rat anarchiste portant un panneau défendant le R.I.C. 
© Iban Carpentier
© Iban Carpentier

Banksy aurait-il ainsi exprimé son soutien au mouvement ? 

Coïncidence troublante, Massive Attak était en concert à l'Aréna à Floirac près de Bordeaux, au même moment. Or, un bloggueur écossais, Graig William défend l'idée que derrière Banksy se cache en réalité le chanteur du groupe de Hip Hop. Pourtant, l'artiste aussi réputé que mystérieux ne les pas encore revendiqués sur internet. Et selon, Pierre Lecarroz, Président de l'Association Pôle Magnetic et ce spécialiste de l'art de rue : 

 Ca pourrait coller mais Banksy ne signe jamais ses oeuvres, et on voit la signature, et il identifie toujours ses  interventions sur son compte Instagram. C'est bien imité. Ca pourrait coller mais je ne pense pas que ce soit un original. 

"Ca pourrait coller, c'est bien imité
Selon Pierre Lecarroz, Président Association Pôle Magnetic, les deux dessins supposés de Banksy ne sont pas des vrais.  - Iban Carpentier et Philippe Turpeau

 

 
 


 

Sur le même sujet

Pays basque : l’association Bizi fête ses dix ans

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer