• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Gironde : les cambriolages en hausse de 17% dans certaines zones

© Maxppp
© Maxppp

C'est en dehors des grandes agglomérations que la hausse est observée. On constate dans ces mêmes zones que "les atteintes volontaires à l'intégrité physiques" sont elles aussi en forte augmentation.

Par C.O

C'est lors des voeux aux forces de sécurité que le préfet de la Gironde a fait part de chiffres sur le département. Des chiffres qui interviennent dans un "contexte d'augmentation constante et forte de la population départementale". L'année dernière a été caractérisée "par une augmentation de l'activité des forces de sécurité", le tout "à effectif constants" a-t-il précisé.

Le préfet de la Gironde, Didier Lallement, lors de sa conférence de presse à Bordeaux. / © Jean-Pierre Stahl
Le préfet de la Gironde, Didier Lallement, lors de sa conférence de presse à Bordeaux. / © Jean-Pierre Stahl

Les faits élucidés à la hausse

Le nombre de faits élucidés aurait progressé de 6% sur tout le département "notamment en matière de dégradations volontaires, cambriolages, vols à la tire, vols à la roulotte ou d'incendies volontaire".  En matière de dégradations volontaires on se souvient d'ailleurs de l'affaire du "sérial poinçonneur" résolue l'année dernière et dont nous vous avions parlé.
Dans un communiqué la préfecture précise même que la gendarmerie aurait, en 2017, obtenu un taux d'élucidation de 84% en la matière.
Du côté de la lutte contre les filières d'immigration irrégulières et de lutte contre la fraude documentaire, la préfecture affiche là aussi des chiffres. "Au total, l'action les services aurait permis d'éloigner 472 personnes en situation irrégulière soit une progression de 13,4% par rapport à 2016.

Hausse de 17% des cambriolages dans certaines zones

A l'échelle du département les cambriolages ont augmenté de 8,9%. Si ils sont à la baisse dans les grandes agglomérations (-1,32%), en revanche ils augmentent de 17% en dehors de ces zones. "Le plan de lutte anti-cambriolage mis en oeuvre en 2017 a donc porté ses fruits en zone urbaine mais doit être adapté en 2018 pour contrecarrer le déport des faits délictuels dans les zones moins densément habitées" précise la préfecture.

Augmentation des atteintes volontaires à l'intégrité physique

Là aussi la différence est marquée entre la ville et les localités moins peuplées. Si les atteintes volontaires à l'intégrité physique sont à la baisse dans les zones police c'est à dire dans les grandes villes (-1,65%) en revanche la hausse est claire (+7%) en zone gendarmerie. En matière de violences physique comme de sécurité routière les autorités précisent que "l'alcool est toujours très présent". 
En revanche les violences sexuelles resteraient stable sur le département.

Les accidents de la route en net recul

On compte moins d'accidents et moins de tués sur les routes de Gironde en 2017. L'année dernière 73 personnes ont perdu la vie, soit 9 de moins qu'en 2016. On a par ailleurs dénombré 448 accidents soit 26% de moins par rapport à l'année dernière.


Écoutez Didier Lallement, au micro de Jean-Pierre Stahl et Delphine Roussel Sax :
Gironde : les cambriolages en hausse de 17% dans certaines zones



A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation anti Monsanto Bayer

Les + Lus