Girondins de Bordeaux : le foot féminin en plein essor

Entraînement de la section féminine des Girondins de Bordeaux / © F3 Nouvelle Aquitaine
Entraînement de la section féminine des Girondins de Bordeaux / © F3 Nouvelle Aquitaine

Le football féminin est à la mode
En moins de dix ans, le nombre de licenciées en France est passé de 87 000 à 185 000 selon la Fédération française.
Une augmentation de 140 %.
Un engouement qui se fait aussi ressentir chez les Girondins de Bordeaux.

Par V.D.

Douze millions de téléspectateurs ont regardé le quart de finale de la Coupe du monde féminine entre la France et les Etats-Unis, en juin dernier. 
Un engouement sans précédent pour le foot féminin, près d'un demi-siècle depuis la création d'un championnat régulier.

Ce coup de projecteur devrait profiter aux clubs : la précédente coupe du monde en 2015 a dopé de 32 % le nombre de licenciées.

Chez les Girondins de Bordeaux, le foot féminin ne cesse de se développer depuis que le club a racheté il y a cinq ans la section féminine de Blanquefort.
Aujourd'hui, l'école de foot et l'équipe professionnelle profitent de moyens supplémentaires. 


 

Léa 12 ans, joueuse aux Girondins de Bordeaux / © F3 Nouvelle Aquitaine
Léa 12 ans, joueuse aux Girondins de Bordeaux / © F3 Nouvelle Aquitaine
 

Une formation reconnue, avec des moyens supplémentaires


La formation estampillée "Girondins de Bordeaux" attire des jeunes filles de tout âge, comme Léa, 12 ans, venue du bassin d'Arcachon pour l'entraînement.

"Ca fait six ans que je fais du foot. C'est ma première année à Bordeaux, ça se passe bien. Je viens ici pour progresser et m'améliorer."


Pour Romain Vitry, entraîneur à la section féminine des Girondins de Bordeaux, le club veut structurer le pôle féminin de la même manière que le pôle masculin :

"Nous voulons avoir des équipes encadrées par un éducateur diplômé, des jeunes joueuses en nombre pour amener un maximum de filles vers l'équipe élite professionnelle et les autres vers les championnats amateurs."

Romain Vitry, entraîneur à la section féminine des Girondins de Bordeaux / © F3 Nouvelle Aquitaine
Romain Vitry, entraîneur à la section féminine des Girondins de Bordeaux / © F3 Nouvelle Aquitaine


Mélanie Rieu  est joueuse chez les moins de 19 ans.
Cette étudiante participe aussi à l'encadrement des plus jeunes.
Sa génération a dû faire sa place au milieu des garçons, c'est plus facile aujourd'hui pour les footballeuses explique-t-elle :

"Trouver une équipe féminine aujourd'hui c'est très simple alors qu'avant c'était très compliqué. C'est très bien !"


Et d'ajouter, tout sourire :

"Des fois, il y a des matches de foot féminin beaucoup plus beau à voir que des matches masculin ! Et dans les tribunes, on les encourage !"

 
Mélanie Rieu joueuse chez les moins de 19 ans aux Girondins de Bordeaux / © F3 Nouvelle Aquitaine
Mélanie Rieu joueuse chez les moins de 19 ans aux Girondins de Bordeaux / © F3 Nouvelle Aquitaine
 

En plein essor, mais...


Ulrich Ramé est un joueur emblématique des Girondins de Bordeaux. 
L' ancien gardien de but  est aujourd'hui directeur des opérations football au club.
Il se réjouit de l'essor du foot féminin.
Même si la section féminine des Girondins de Bordeaux représente moins de 5 % du budget du club.

"Il y a eu six recrues, une nouvelle équipe encadrante, un accompagnement médical et d'analyse vidéo approfondi : c'est le professionnalisme."



Ulrich Ramé était l'invité du 19/20 le jeudi 10 octobre.
 
Interview d'Ulrich Ramé sur l'essor du football féminin aux Girondins de Bordeaux

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus