• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Hockey sur glace : les Boxers frappent fort

Bordeaux Vs Gap Novembre 2015 / © MaxPPP
Bordeaux Vs Gap Novembre 2015 / © MaxPPP

En tête de la ligue Magnus, l’élite nationale, Bordeaux effectue un excellent début de saison. A confirmer face à Nice ce mardi soir à domicile lors de la dix-neuvième journée (coup d’envoi 20h15).

Par Nicolas Morin et DV

Avec la nouvelle formule du championnat, double phase aller-retour lors de la saison régulière jusqu’à mi-février, les rencontres s’enchaînent tous les trois jours. Les Boxers de Bordeaux n’ont donc presque pas le temps de savourer.
Pourtant avant de recevoir Nice, l’avant dernier de la ligue, ils dominent nettement leur sujet : quatorze victoires en dix-huit rencontres et quatre points d’avance sur le deuxième Lyon.
Les Boxers font sensation.

Je ne m’attendais pas à ce qu’on ait autant de points aussi tôt. Les résultats suivent grâce à l’attitude et l’investissement des joueurs. On est une équipe très difficile à jouer lorsqu’on applique les systèmes 

confie l’entraîneur bordelais Philippe Bozon


Une défense de fer


Le meilleur indicateur de l’implication de toutes les lignes de l’équipe, c’est le comportement défensif. La victoire à Gap vendredi dernier (3-1), la deuxième en déplacement de la semaine après celle à Epinal, est révélatrice. Ballotés, secoués dans tous les sens, les bordelais ont été héroïques en défense, notamment grâce à leur gardien, Sébastian Ylonen, infranchissable. Et l’efficacité offensive de Julien Desrosiers, auteur d’un triplé, a fait le reste.
Le mur de l’Atlantique commence à faire peur.

On sait qu’on a une bonne équipe, complète dans toutes ses lignes. Cette première place nous donne beaucoup de confiance. Lors des matchs difficiles, c’est important

, souligne le défenseur des Boxers François Paquin.

Objectif, top 4


En début de saison, la priorité était de faire partie des huit meilleures équipes sur les douze de l’élite lors de la première phase afin de disputer les phases finales dès la deuxième saison à ce niveau. Avec dix-sept points d’avance sur le neuvième, le contrat est presque déjà rempli.
Alors aujourd’hui, les Boxers visent plus haut. « Nous voulons finir dans les quatre premiers pour être bien classés en vue des play-off. C’est un objectif élevé car il ya de très bonnes équipes mais à notre portée » estime le gardien du temple bordelais Sébastian Ylönen.
Le classement de la saison régulière sera peut-être déterminant dans la lutte pour le titre de champion de France. En quart, demi et finale, disputés au meilleur des sept matchs, l’équipe la mieux classée lors de la première phase sera assurée de disputer les deux premières rencontres et l’éventuel match sept de chaque tour sur sa glace. Or avec le soutien de la deuxième meilleure affluence de la ligue (2644 spectateurs de moyenne), les Boxers peuvent vraiment rêver.

Sur le même sujet

Des plages sans déchet en Charente-Maritime

Les + Lus