IMAGES. Les aurores boréales illuminent le ciel et la nuit des internautes

Un moment exceptionnel et des couleurs stupéfiantes. Le phénomène, largement relayé sur les réseaux sociaux, est lié à une tempête solaire décrite comme extrême, un événement qui n’avait pas eu lieu depuis plus de vingt ans.

Peut-être étiez-vous devant cette explosion de couleurs. Du rose, du vert, du bleu, toutes d'une pureté incroyable, un spectacle naturel sublime. Et Il en a surpris plus d'un comme ici dans les Landes. "Une dinguerie" pour Maïlys.

Sur le Bassin d'Arcachon, même réaction : "Fascinant", même pour le photographe Michael Portillo, habitué à photographier les paysages de la région. "Un spectacle unique que je ne pouvais pas manquer et que je ne suis pas sûr de revoir un jour. Merci la Nature", se réjouit le photographe, qui a veillé de 2h à 5h30 du matin pour capturer ce phénomène exeptionnel. 

Ou encore sur Bordeaux et alentours pour éviter la pollution lumineuse. Parmi ces observateurs nocturnes, Stefan Rodriguez a choisi le parc de l'Hermitage, à Lormont. "Je voulais m'éloigner de la pollution et avoir le pont d'Aquitaine", explique le photographe.

Visible sur une grande partie du territoire français, le Lot-et-Garonne a pu aussi capturer cette "danse" de lumières. "Ça n'arrive qu'une fois dans une vie ! Donc, il fallait guetter le ciel", se réjouit Stéphan Urban, qui gère une agence de vidéos et photographies profesionnelles. 

Une tempête solaire exceptionnelle

Une tempête solaire s’est dirigée vers la Terre, de niveau 5 sur une échelle de 5. Voilà l'origine de ces aurores boréales d'une intensité exceptionnelle, rare. "La Terre vient de vivre la plus puissante tempête géomagnétique (G5 !) depuis plus de 20 ans, avec des aurores boréales visibles à l'œil nu sur l'ensemble du territoire français ! " signale Serge Zaka, agro-météorologiste. 

Cette tempête était initialement prévue de niveau 4. Elle a finalement atteient le plus haut niveau, plus atteint depuis 20 ans. Une occasion uniqued permise aussi par un indice KP, un baromètre des aurores qui mesure l'activité géomagnétique, de 8. De 0 à 9, un niveau élevé indique des chances plus grandes de pouvoir observer ces phénomènes. Cette fois, elle a été observée quasiment partout en Europe. 

Autre conséquence moins heureuse : des perturbations sur les réseaux électriques et satellites.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité