• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Marie-Lys Bibeyran, militante anti-pesticides, invitée du 19/20

Le 21 septembre, la reconnaissance de la maladie professionnelle de son frère avait été rejetée en appel.
Le 21 septembre, la reconnaissance de la maladie professionnelle de son frère avait été rejetée en appel.

Depuis 2011, Marie-Lys Bibeyran se bat pour faire reconnaître la maladie professionnelle de son frère, mort d'un cancer en 2009 qui, d'après elle, serait dû aux pesticides. Elle s'expliquera ce mercredi 27 décembre sur la plateau du 19/20.

Par Margaux Dubieilh

C'est un combat de tous les jours. Marie-Lys Bibeyran essaie depuis six ans de faire reconnaître la maladie de son frère comme issue de son activité professionnelle. 

En effet, celui-ci qui travaillait dans les vignes, utilisait des pesticides pour les traiter. En 2009, victime d'un cancer, il décède. Depuis, sa soeur est persuadée que sa mort est due aux produits qu'il pulvérisait. 

En juin 2011, elle a donc décidé d'engager une procédure en reconnaissance post-mortem de maladie professionnelle. Elle a aussi créé le collectif Médoc Info Pesticides. Par deux fois, sa demande a été rejetée par les deux Comités régionaux de reconnaissance de maladie professionnelle. 

Elle avait donc porté son affaire devant la cour d'appel de Bordeaux, qui a elle aussi rejeté la reconnaissance de maladie professionnelle le 21 septembre 2017. 

Sur le même sujet

Emilie Beau

Les + Lus