• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Meurtre de Pompignac : Alain Laprie a été acquitté

Alain Laprie est jugé pour la deuxième fois devant la cour d'Assises de la Gironde / © Elise Galand
Alain Laprie est jugé pour la deuxième fois devant la cour d'Assises de la Gironde / © Elise Galand

La cour d'Assises de la Gironde a rendu son verdict dans la soirée. Alain Laprie était jugé pour le meurtre de sa tante. Il a été acquitté au bénéfice du doute.     

Par V.D.

Alain Laprie a quitté le tribunal libre entouré par sa famille, acquitté quatorze ans après les faits qu'il a toujours niés.
Son avocat se dit heureux que la Cour ait estimé qu'il n'y avait pas assez de preuves et décide de l'acquitter au bénéfice du doute. 
 
Alain Laprie a été acquitté
La Cour d'Assises de la Gironde a rendu son verdict dans l'affaire Alain Laprie. Cet homme de 62 ans suspecté d'avoir tué sa tante en 2004 à Pompignac en Gironde. La Cour a prononcé l'aquittement.. Elise Galand et Nicolas Pressigout étaient sur place.


Alain Laprie était accusé d’avoir tué sa tante octogénaire Marie Cescon.

Son corps avait été retrouvé en mars 2004 dans sa maison incendiée à Pompignac.
Rapidement, Alain Laprie, le neveu de la victime, a été soupçonné du meurtre.
Une histoire de déshéritage est alors évoquée. 

Mais les enquêteurs, ne disposent d'aucune preuve matérielle. Seul un témoignage, de l'oncle d'Alain Laprie aujourd'hui décédé, l'accuse des faits.
 

Instruction longue et procès reporté


En 2016, le procès avait été renvoyé pendant les plaidoiries de la défense pour demander un supplément d’information.

Le dossier avait déjà connu de multiples rebondissements. 
La chambre de l’instruction avait annulé une partie de la procédure par deux fois.

Lors de son procès, en 2016, l'accusé reste sur sa position et nie les faits reprochés.
A l'époque, l'avocat général avait déjà requis quinze ans de réclusion criminelle.



Les détails de cette dernière journée d'audience avec Elise Galand
 
Dernière journée d'audience aux Assises de la Gironde dans le procès de Pompignac
Dernière journée d'audience du procès du meurtre de Pompignac devant la cour d'Assises de la Gironde. Alain Laprie sera fixé sur son sort ce vendredi 30 novembre. Il est jugé pour le meurtre de sa tante. Quinze ans de prison sont requis à son encontre.  - F3 Aquitaine

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Ford Blanquefort, gilets jaunes et marcheurs pour le climat : à Bordeaux, une journée de mobilisations

Les + Lus