Mobilisation à Bordeaux pour Besard 6 ans et Sylvina 9 ans expulsés en Albanie

Le Réseau Education Sans Frontière 33 organise un rassemblement ce lundi contre "une situation choquante et inacceptable". RESF ainsi que de nombreux collectifs et associations s'insurgent contre l'expulsion d'une famille albanaise dont les enfants étaient scolarisés depuis 4 ans à Bordeaux. 

Besard, 6 ans et sa soeur Sylvina, 9 ans, ne pourront pas faire leur rentrée scolaire à l'école St Bruno ce lundi à Bordeaux où ils étaient scolarisés depuis 2014. Ils ont été expulsés de force avec leurs parents le 24 août dernier en Albanie.
Besard, 6 ans et sa soeur Sylvina, 9 ans, ne pourront pas faire leur rentrée scolaire à l'école St Bruno ce lundi à Bordeaux où ils étaient scolarisés depuis 2014. Ils ont été expulsés de force avec leurs parents le 24 août dernier en Albanie. © MYCHELE DANIAU / AFP
Selon le Réseau Education Sans Frontière de la Gironde, la famille Tocilla, le père, la mère et les deux enfants, a été "conduite de force" à l'aéroport de Mérignac le vendredi 24 août et a été "immédiatement expulsée en avion spécial vers l'Albanie".

Six agents de la Police de l'Air et des Frontières sont allés les chercher à leur domicile à 6 heures du matin dénonce l'association.

Cette famille est arrivée en France en février 2014. Elle est depuis accompagnée et soutenue par les enseignants et les parents d'élèves de l'école St Bruno où les enfants "ont été scolarisés dès le premier jour sans jamais le moindre problème d'assiduité" précise RESF 33.
 
© RESF


L'ancienne ministre et députée bordelaise Michèle Delaunay est la marraine républicaine de Besard et Sylvina. La cérémonie de parrainage avait été célébrée le 4 juin 2016.

Par ailleurs, la maison de quartier St Bruno, le collectif Sherby, la CIMADE, le secours catholique, le centre d'animation Nansouty-St Genes ainsi que d'autres associations ont suivi et soutenu les quatre membres de la famille Tocilla ces dernières années.

Le père, victime de graves troubles neurologiques, est suivi à l'hôpital Pellegrin.

L'expulsion a eu lieu alors que la famille attend un jugement en appel dans sa procédure de régularisation.

Une mesure prise "en toute connaissance de cause par la Préfecture" s'insurge RESF, puisque le Secrétaire Général de la Préfecture avait reçu le comité de soutien de la famille l'an dernier.
 

Un rassemblement le jour de la rentrée


Un rassemblement "pour exprimer votre colère devant cette situation choquante et inacceptable" est organisé lundi matin à 8 heures devant l'école St Bruno à Bordeaux.

Le comité de soutien "exige le retour des enfants à l'école où ils ont fait toute leur scolarité". 
 




 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité société