Mort du gendarme en Gironde : le mineur mis en examen

Le mineur, auteur de l'accident qui a coûté la vie à un gendarme de Belin-Beliet a été mis en examen mardi soir. 

Le jeune conducteur de la moto, âgé de 15 ans, est donc poursuivi depuis mardi soir pour homicide involontaire aggravé par manquement délibéré à une obligation de sécurité ou de prudence, refus d'obtempérer aggravé. La peine maximale encourue pour ces délits est de 7 ans. La qualification criminelle n'a pas été retenue par le magistrat en charge de l'instruction. 

Le jeune homme est originaire du secteur de Salles dans le secteur où a eu lieu l'accident dimanche 4 février vers 16 H 30. Il conduisait un enduro de 50 cm3. Il a percuté à vive allure le gendarme gravement blessé qui n'a donc pas survécu à ses blessures.  

L’adolescent a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de conduire un véhicule terrestre à moteur, obligation de suivre un enseignement, de se soumettre à des soins et de répondre aux convocations de la protection judiciaire de la jeunesse. La détention provisoire un temps requise n'est pas légalement possible pour ces faits reprochés à un mineur de moins de 16 ans. 

La mort de ce gendarme de 46 ans, père de 3 enfants, endeuille la gendarmerie. Un hommage devrait lui être rendu en fin de semaine. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité