Bannière résultats municipales

Municipales 2020 : qui est Camille Choplin N°2 sur la liste du futur maire écologiste de Bordeaux Pierre Hurmic

Camille Choplin, 41 ans, ancienne chargée de communication de la Maison écocitoyenne, a rejoint la liste "Bordeaux Respire" de Pierre Hurmic. Passionnée et très engagée dans l'écologie depuis 15 ans, elle se dit "prête pour accompagner les Bordelais au changement".

Camille Choplin durant la campagne de la liste "Bordeaux Respire" de Pierre Hurmic.
Camille Choplin durant la campagne de la liste "Bordeaux Respire" de Pierre Hurmic. © Laurence Mignard
Surdouée en communication verte et très engagée dans son quotidien, Camille Choplin aime se décrire comme "une militante du bon sens". Au début de la campagne pour les élections municipales, le candidat écologiste Pierre Hurmic lui a proposé de rejoindre son équipe en bonne position. Et elle ne le regrette pas aujourd'hui. 

Je suis très heureuse d'être à cette place, c'est le moment !

Camille Choplin, future maire-adjointe de Bordeaux

Future maire-adjointe de Pierre Hurmic

Vendredi 3 juillet, Pierre Hurmic deviendra le nouveau maire de Bordeaux. Et le 10 juillet, son équipe sera en ordre de marche au sein du Conseil municipal. Changement de maire, de couleur et de gouvernance. Camille Choplin a une petite idée du porte-feuille qui l'attend, mais elle ne veut rien dévoiler pour l'instant. "L'écologie sera partout dans tous les secteurs, il n'y aura pas forcément un maire-adjoint dédié à l'environnement. La façon de gérer la ville va changer par rapport à la précédente équipe municipale", explique Camille Choplin. Occupera-t-elle le poste trés convoitée de premier-adjoint de Pierre Hurmic ? Elle a des atouts incontestables.

Durant la campagne, la jeune femme diplômée d'une maîtrise de communication au Celsa à Paris, s'est chargée de la stratégie de communication justement en particulier sur les réseaux sociaux pour toucher un maximum d'électeurs notamment "les moins de 30 ans très difficiles à bouger durant une élection". Avec ses colistiers, elle a battu le pavé pour convaincre les Bordelais que "le temps du changement était venu". "Changer ses habitudes alimentaires, son mode de déplacement ou la façon de se soigner pour un quotidien plus écolo. Lors de la campagne, les gens ont été très réceptifs et très enthousiastes avec nous, on a senti l'envie du changement et de vert", se réjouit Camille Choplin.

Ecolo au quotidien 

Camille Choplin maîtrise trés bien le discours.  Mère de famille de deux enfants, 11 ans et 6 ans, c'est une adepte du vélo, mange végétarien et prône une consommation en circuit-court et local dans le quartier Nansouty de Bordeaux où elle habite depuis 2007. Son CV est 100 % vert.  Elle a été la chargée de communication de la Maison écocitoyenne de Bordeaux pendant 7 ans, et avant cela, elle a travaillé pour un laboratoire de probiotiques et de compléments alimentaires naturels. C'est au milieu des années 2000 qu'elle est devenue écolo "quand ce n'était pas à la mode"

Afin de partager ses trouvailles, elle a créé le blog Ecologirl en 2006 qui relate ses astuces et expériences. Camille Choplin est aussi l'auteure d'un roman intitulé "Tout le monde ne raffole pas des brocolis" pour vendre son mode de vie travers une fiction décontractée, loin de l'écologie punitive. En 2018, elle lance une entreprise pour accompagner les particuliers et les entreprises vers de bonnes pratiques plus durables et respectueuses de l'environnement. L'écologirl est suivi par des milliers d'abonnés sur Facebook et son compte Twitter.

Ses priorités pour que Bordeaux respire mieux dès cet été

Plus de vert et de démocratie participative. Tel est le programme de Pierre Hurmic. Tel est le discours de Camille Choplin qui est sur la même longueur d'ondes que le futur maire de Bordeaux. Pour elle, l'urgence c'et la canicule."En cas de nouvelle canicule, il n'y a pas vraiment d'aménagement à Bordeaux, il faudra par exemple ouvrir les parcs et jardins de la ville jusqu'à 23 heures", précise-t-elle.

L'autre urgence, c'est l'économie "nous devons aider les commerçants à se relever après la période du Covid et pour l'aide alimentaire pour les personnes précaires, nous voulons soutenir financièrement les associations qui oeuvrent auprès des démunis".
La place du vélo dans la ville lui tient aussi très à coeur. "Il va falloir sécuriser les espaces pour les cyclistes et pour les piétons par la même occasion".

Lutter contre les fausses idées sur les écolos

Il ne s'agit pas d'interdire les voitures en ville mais "de rééquilibrer les pratiques pour limiter le trafic car la qualité de l'air est très mauvaise à Bordeaux certains jours à cause de la pollution. Et c'est un vrai problème par exemple cela génère de l'asthme chez les enfants. Durant la période de confinement, on a vu la différence, on respirait mieux", commente l'élue. "Nous devons trouver des alternatives. Pour cela nous allons discuter avec les habitants. Pas question d'imposer mais il faudra trouver des solutions". 

Camille Choplin a choisi de mettre son activité professionnelle entre parenthèses pour se concentrer pleinement à sa future tâche. Elle n'est pas encartée dans un parti et ne souhaite pas le devenir. Elle assure avoir trouvé sa place dans l'équipe de Pierre Hurmic. "J'ai hâte qu'on travaille ensemble. Il n'y aura pas de vacances pour nous cet été". 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections europe écologie les verts écologie environnement les républicains portrait femmes société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter