Pessac : un tiers de cambriolages en moins grâce à "l'opération tranquillité vacances"

L'OTV, comme l'appelle les forces de l'ordre, "l'opération tranquillité vacances", permet aux habitants de signaler à la police ou la gendarmerie leurs absences. Leur logement sera ainsi surveillé pour éviter les effractions ! A Pessac, les cambriolages ont ainsi diminué d'un tiers en 2018. 

Durant vos vacances, des policiers ou gendarmes peuvent venir surveiller votre logement. C'est "l'opération tranquillité vacances".  Les habitants déclarent leurs dates d'absence, les forces de l'ordre se chargent du reste.

Chaque jour, des tournées sont organisées dans les quartiers. Les maisons sont inspectées. Portes, fenêtres, volets. Toute éventuelle trace d'effraction est traquée

 

Un tiers de cambriolages en moins à Pessac



A la fin de l'inspection, les policiers ou gendarmes laissent un mot pour notifier de leur passage dans la boîte aux lettres. "C'est une très bonne initiative, en plus c'est gratuit, et ça nous rassure", confie une habitante de Pessac. 

Ici, "on observe une baisse des cambriolages, c'est une grande satisfaction pour nous", annonce Anne Kramata, commissaire en chef de la division de Bordeaux. 

Un tiers de diminution sur les sept premiers mois de l'année, les statistiques parlent d'elle même. Il faut dire que beaucoup d'efforts sont consacrés sur Pessac avec l'emploi de patrouilles dédiées à l'opération. 

 

10 fois plus d'inscrits en été



Le passage des forces de l'ordre dissuade d'éventuels voleurs et permet aussi de rapprocher la police et la gendarmerie de la population. Une mesure idéale pour nouer un lien de confiance

L'opération fonctionne toute l'année. En Gironde, 2000 personnes sont sur les listes. Mais l'OTV est surtout populaire en été. 10 fois plus de personnes sont inscrites en juillet et en août.


Retrouvez le reportage de France 3 Aquitaine :
 
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité