PHOTOS. La Garonne déborde à Bordeaux pour la troisième fois en deux jours

Un coefficient de marée à 117. Le pic de cet épisode de grandes marées à Bordeaux a eu lieu ce mardi matin. Pour cette marée haute de 8h57, les quais et la rive droite ont pris l'eau une nouvelle fois. Le département reste placé en vigilance orange crues ce mardi 12 mars.

Même prévenus, les Bordelais n'en reviennent pas. Pour la troisième fois en deux jours, l'eau a doucement mais sûrement pris ces quartiers dans les rues de Bordeaux proches des quais. La Garonne sortie de son lit occasionne quelques dégâts. Si, selon les habitants, l'eau est moins montée que lundi, de nombreux débordements sont observés sur la rive droite et quelques quais de la rive gauche de la Garonne.

Les images, impressionnantes, ont également été relayées sur les réseaux sociaux. 

Tout a commencé vers 8h20-8h30, une demi-heure avant l'heure de la marée haute. Le phénomène était dans un premier temps le plus visible sur la rive droite de la Garonne, perturbant le quotidien de chacun à l'heure des déplacements au travail ou à l'école.

Certains ont su tirer avantage de cette situation, peu commune sur les quais de Bordeaux, et ont été chercher leur planche pour tester ce nuveau spot. 

Pas d'école aujourd'hui

Ce mardi matin, les jeunes écoliers du groupe scolaire Nuyens n'ont pas pu rejoindre leurs classes pour cause d'inondations : une partie de la rue est sous l'eau.  "Pas de classe pas de garderie pas de restauration", peut-on lire sur un message placardé sur l'entrée de l'établissement.

Débordements anticipés


Déjà, la veille, la rive droite de Bordeaux avait pris des allures vénitiennes pendant quelques heures ce lundi 11 mars.

La ville de Bordeaux alerte sur les zones fragiles, interdites ou à éviter ce mardi matin.  Certains accès seront fermés à la circulation en bord de Garonne. Le phénomène devrait connaître son pic entre 7h30 et 10h30, mais "de 6h30 à 12h30 localement sur les secteurs les plus exposés", essentiellement en berges de Garonne Rive droite et rive gauche.

La vigilance de tous est primordiale. "Ne vous engagez pas sur des voies inondées. Renseignez-vous avant d'entreprendre vos déplacements et soyez très prudents " insistent les services de la ville.

Les pieds dans l'eau

Ce mardi matin, le maire de la ville, Pierre Hurmic, est venu s'informer auprès des élus et agents intervenants sur le quartier de la Bastide. "On en est à la troisième inondation successive", explique-t-on ici. "On attend de voir pour demain mais le gros pic c’est ce matin, mais on a les informations 10-12 heures avant..." En attendant, comme le souligne l'édile, tout le monde était "sur le pont" : "tous les agents municipaux volontaires ont été mobilisés hors de leurs horaires habituels". Le nettoyage pourra commencer en début d'après-midi, en espérant que la marée du soir soit plus clémente.

"On vit dans une ville magnifique. Le fleuve fait partie de nos atouts mais a aussi des inconvénients", tempère-t-il, philosophe. "Attention, Pierre, tu commences à avoir les pieds dans l’eau…"  prévient une élue au maire de Bordeaux. Pris par sa conversation avec les journalistes, Pierre Hurmic s’est laissé surprendre. Rattrapé par la réalité de l'instant il confirme, dans un sourire : "ça monte très très vite. Voyez, on était au sec, il y a deux minutes… "

La vigilance restera également de mise pour la marée de ce mardi soir à 21h19 avec un coefficient de 115.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité