Prévention des AVC : "chaque minute compte" rappelle Philippe Meynard

L'ancien élu girondin devenu président de l'association AVC Tous Concernés est reparti sur les routes pour une nouvelle campagne de prévention. Il va pédaler à la rencontre de 33 maires du département pour les sensibiliser aux gestes des 1ers secours. 5 jours de périple en tricycle.
Le tricycle de l'association AVC Tous concernés avec lequel Philippe Meynard va parcourir 400 kilomètres en 5 jours à la rencontre de 33 élus de Gironde
Le tricycle de l'association AVC Tous concernés avec lequel Philippe Meynard va parcourir 400 kilomètres en 5 jours à la rencontre de 33 élus de Gironde © P.Turpeaud/F3Aquitaine

Dans la remorque de son vélo, on trouve des dépliants, des tensiomètres, des podomètres...

Des outils et des documents que le militant acharné de la lutte contre les AVC s'apprête à distribuer dans chaque mairie qu'il compte visiter cette semaine.

"Nous allons demander aux maires d'être les relais de prévention auprès de leurs habitants" explique Philippe Meynard.

Chacun citoyen pourra donc utiliser les appareils mis à disposition en mairie et consulter les documents des "kits de prévention" préparés par l'association AVC Tous Concernés

 2 AVC par heure en Nouvelle-Aquitaine

 

"L'AVC aujourd'hui c'est la 3e cause de mortalité en France. En Nouvelle-Aquitaine nous avons deux cas toutes les heures" rappelle Yann Bubien, le directeur général du CHU de Bordeaux, partenaire de l'opération. 

Pour lui il est essentiel d'aller sur tous les territoires au plus près des habitants pour expliquer comment on repère un AVC et quelles sont les premiers gestes de secours. En l'occurence appeler au plus vite le 15.

"Il faut intervenir rapidement, dans les 4 heures" dit-il. Sinon les lésions risquent d'être irréversibles, voire mortelles.

"Tous les messages de prévention, il faut les répéter" martèle le neurologue bordelais François Rouannet, chef du Pôle de Neurosciences Cliniques au CHU de Bordeaux et vice-président de l'association.

"Il faut faire attention à sa santé, pratiquer une activité physique quotidienne, surveiller sa tension artérielle."

Un message d'autant plus important à faire passer au lendemain du confinement. De nombreux français, obligés de rester chez eux, ont fait moins d'exercices physique et pris du poids.

L'association, qui a dû annuler plusieurs actions prévues en raison du Covid-19, a décidé de redéployer une partie de son budget au profit d'une campagne numérique, en plus de ce tour de Gironde en tricycle.

Son objectif est de toucher plus de deux millions de personnes, soit 40% des habitants de Nouvelle-Aquitaine, à travers une vidéo réalisée par des étudiants de la Kedge Business School et diffusée sur les réseaux sociaux.

Méthode F.A.S.T. : prévention des AVC

Le message principal est axé sur les symptômes d’un AVC et l’urgence d’appeler le 15 dans les cas suivants :

- faiblesse d’un côté du corps,

- paralysie du bras,

- affaissement d’un côté du visage,

- difficultés à parler.

Voyez le reportage de Karim Djbali et Philippe Turpeaud au départ ce matin du périple de Philippe Ménard.

Prévention des AVC : “chaque minute compte” rappelle Philippe Meynard

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société