Sécurité routière : le nombre de morts repart à la hausse en Gironde

© Pauline Pidoux
© Pauline Pidoux

Le mois de novembre est particulièrement meurtrier sur les routes de Gironde.
Sept personnes ont déjà perdu la vie mi-novembre, alors que la moyenne mensuelle est de huit décès.
La hausse d'accidents mortels est constante sur le second semestre. Le nombre de blessés s'envole lui aussi.
 

Par V.D.

Depuis le début de l'année 2019, 72 personnes sont décédées sur les routes de Gironde.
Le département retrouve un niveau comparable aux années précédentes, particulièrement meurtrières.

Dans un communiqué de presse, la Préfecture de Gironde s'alarme "d'une forte augmentation du nombre de morts sur la route ces dernières semaines, après un premier semestre 2019 marqué par une baisse de l’accidentologie routière".

Depuis le mois de juillet 2019, on compte en moyenne huit tués, chaque mois.
Mais déjà sept personnes ont perdu la vie dans les premiers jours de novembre.

Les pilotes de deux-roues motorisées sont particulièrement exposés : sept conducteurs sont décédés entre fin d’août et fin septembre précise la Préfecture. "On constate une augentation des comportements à risques avec consommation d'alcool ou de stupéfiants, sur les deux roues notamment", détaille de son côté Jean-Louis Ducamp, major de police de Bordeaux.
 
Les accidents en hausse en Gironde
 

Forte hausse du nombre de blessés


Sur les dix premiers mois de l'année, la sécurité routière comptabilise une hausse d’environ 20 % des blessés, par rapport à la même période en 2018, soit 1450 blessés en 2019 contre 1130 en 2018.

Vitesse excessive ou inadaptée, conduites sous l’emprise d’alcool et/ou stupéfiants, refus de priorité, inattention des conducteurs et déport des voies de circulation restent les principales causes des accidents mortels constatés sur tout type de route.


Appel à la prudence et contrôles renforcés


La préfète de la Gironde, Fabienne BUCCIO en appelle à une prise de conscience collective face à ces drames humains :

"Trop de comportements dangereux et inadmissibles sont encore à déplorer sur nos routes. Seule une attitude responsable de tous les usagers permet de sauver des vies."


Cet appel à la prudence se double d'une promesse de renforcement des contrôles.
La Préfecture de Gironde précise que les forces de l’ordre vont renforcer les contrôles sur l’ensemble des axes routiers du département et qu'aucune tolérance ne sera accordée aux conducteurs dangereux.
 
La préfète Fabienne Buccio / © France 3 Aquitaine
La préfète Fabienne Buccio / © France 3 Aquitaine


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus