VIDEO. Opéra : 21 femmes de 60 à 82 ans sur scène pour La Favorite, de Donizetti

durée de la vidéo : 00h02mn03s
Robes roses enfilées, ces danseuses éphémères répètent leur pas. Aucune d’entre elles n’est professionnelle. Mais elles ont toutes décidé de relever un défi peu commun : se produire à plus de soixante ans. ©France 3 Aquitaine

Vingt-et-une figurantes séniors vont monter sur les planches du Grand Théâtre de Bordeaux. Elles joueront les anciennes favorites de l’opéra éponyme, composé par Donizetti.

Robes roses enfilées, ces danseuses éphémères répètent leur pas. Aucune d’entre elles n’est professionnelle. Mais elles ont toutes décidé de relever un défi peu commun : se produire à plus de soixante ans.

"C'est réconfortant"

Les vingt-et-une figurantes, âgées de 60 à 82 ans, joueront les anciennes favorites du roi Alphonse, remplacée par une nouvelle, bien plus jeune. Cet opéra, La Favorite, composé en 1840 par Donizetti, met à l’honneur des femmes d’âges mûrs.

“On est vieillissantes, on n’intéresse plus personne. Le fait que, pour une fois, les regards sont tournés vers nous, c’est réconfortant”, sourit l’une des danseuses.

Pendant trois heures, les comédiennes et danseuses ponctuent, de leurs ballets, les tirades des chanteurs d’opéra, eux, professionnels. Cet opéra, joué pour la dernière fois à Bordeaux ce mardi 14 mars à guichet fermé, veut faire réfléchir sur la solidarité et l’entraide, entre les anciennes et les nouvelles favorites, et plus généralement, entre les femmes.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité