VIDÉO. Une compétition de cheerleading a réuni 800 participantes ce dimanche à Bordeaux

durée de la vidéo : 00h01mn32s
Reportage de MP. D'Abrigeon et N. Préssigout au Stadium vélodrome de Bordeaux, dimanche 26 mars 2023, pour les qualifications de la finale du championnat de France ©France 3 Aquitaine

Né sur le bord des terrains de football américain, ce sport méconnu en France, gagne du terrain. Découverte en images de cette discipline qui mêle gymnastique, danse et figures acrobatiques.

C'est une première à Bordeaux. 800 participantes appelées des cheerleaders ont enchainé les prestations devant un public conquis.

Une discipline très technique

C'est une discipline qui est née aux Etats-Unis. Le cheerleading est un sport très technique qui combine la gymnastique au sol, les montées dans les airs, la danse, la flexibilité et la coordination. Rien à voir avec les fameuses Pom Pom girl !

Dimanche, les groupes de cheerleaders ont mis le feu au stadium vélodrome. "On est papi et mamie, on trouve cela formidable et l'ambiance est super ! ", se réjouissent des spectateurs. 

Il y a de la gym, des acrobaties, c'est impressionnant !

Un spectateur du stadium vélodrome de Bordeaux

France 3 Aquitaine

Les pompons sont accessoires.  "Ce sport demande avant tout beaucoup d'entraînement et de l'échauffement pour éviter les mauvaises chutes", explique Johanna Soares, coach du club Gravity Athletics.
"Le cheerleading donne l'impression de faire du show à l'américaine, mais en réalité c'est quelque chose de très technique et difficile", selon Marion Crochet, cadre technique Fédération Française du cheerleading.

Le cheerleading espère faire partie des disciplines de JO en 2028.

Si vous êtes tentés, le club de cheerleading les Tigers de Villenave d'Ornon attire de plus en plus d'adhérents.