Gironde : deux militaires de la base de Cazaux tués lors d'un entraînement d'hélitreuillage en hélicoptère

Hélicoptère de ce type " Caracal " comme celui utilisé lors de l'entraînement qui a coûté la vie à un militaire de la base de Cazaux le mercredi 29 avril. / © Ludovic Marin / AFP / POOL
Hélicoptère de ce type " Caracal " comme celui utilisé lors de l'entraînement qui a coûté la vie à un militaire de la base de Cazaux le mercredi 29 avril. / © Ludovic Marin / AFP / POOL

Deux militaires ont été tués lors d'un accident d'hélitreuillage mercredi 29 avril. C'est le deuxième accident d'hélicoptère, et lors d'un hélitreuillage dans la région. Le 15 avril dernier, c'est un hélicoptère du 5e RHC qui s'est écrasé faisant deux victimes.

Par Christine Le Hesran

C'est un accident rare. Un soldat est décédé lors d'un exercice de sauvetage mercredi 29 avril vers 16 heures. Le sergent Pierre Pougin, 26 ans, était sauveteur plongeur héliporté de l'Escadron d'hélicoptères 1/67 Pyrénées de la base aérienne 120 de Cazaux en Gironde, près du bassin d'Arcachon. Il participait donc à un entraînement de mission de sauvetage " Search and Rescue ". Un infirmier du service de santé des Armées, Quentin Le Dillau, affecté à l'antenne médicale de Cazaux, grièvement blessé, a succombé à ses blessures. 
 

Les deux militaires ont chuté au sol dans des conditions qui restent encore à déterminer. 
 
 


Cet exercice d'hélitreuillage est pratiqué par les soldats pour déposer ou récupérer des hommes ou du matériel au sol ou dans l'eau. 

Une enquête judiciaire, une autre technique, sont diligentées. 

Alors que ces exercices sont couramment effectués par ses hommes entraînés, il s'agit du deuxième accident en quelques jours dans la région. Le 15 avril, un appareil du 5e RHC de Pau, le régiment d'hélicoptères de combat spécialisé sur les interventions spéciales en milieu difficile, s'est écrasé dans un champ près de Tarbes. Deux militaires sont décédés, les cinq autres passagers ont été blessés. Nous ne connaissons pas pour l'instant les raisons de cet accident. 


 

Sur le même sujet

Les + Lus