• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Cyclisme : Jour J pour le critérium de Castillon-la Bataille

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

Le grand départ du traditionnel critérium de Castillon-la Bataille aura lieu ce mardi à 17 heures. Romain Bardet, Warren Barguil, ainsi que de nombreuses têtes d'affiches seront présents.

Par MK

Le grand départ a lieu à 17 heures. Ce n'est pas le Tour de France, mais ça y ressemble !  A Castillon-la Bataille, dans le nord Gironde, le public attend de pied ferme les stars Romain Bardet et Warren Barguil pour le 46e Criterium de la ville. Une centaine de kilomètres sous la forme d'une boucle de 3,1 kilomètres, dont un kilomètre de côte à 4,8%,  qui doit être parcourue à une trentaine de reprises...


Outre le meilleur grimpeur du Tour (Bardet) et le champion de France (Barguil), les têtes d'affiche sont nombreuses à avoir répondu présent pour l'événement. Alexis Wuillermoz, Julien Bernard, Stéphane Rossett, Yoann Offredo,  Rudy Molard …

 

Romain Bardet et Warren Barguil sont à Castillon-la-Bataille ce mardi / © Xavier Riboulet / France 3 Aquitaine
Romain Bardet et Warren Barguil sont à Castillon-la-Bataille ce mardi / © Xavier Riboulet / France 3 Aquitaine



Alaphillipe a décliné

Le Criterium se tint quelques jours après la fin du Tour de France, qui cette année, a suscité un très fort engouement dans le public. L'organisateur du Criterium  Georges Barrière espère bien en bénéficier à Castillon, même s'il espérait la visite de Julian Alaphilippe, qui a cette année délciné l'invitation.

 "C'est une déception pour moi et  tous mes collègues…  a-t-il reconnu dans le 12/13 de France 3 Aquitaine. Mais il  était présent l'an dernier, il a gagné chez nous… Quand on gagne chez nous c'est traditionnel, le coureur fait toujours une grande saison derrière, et ça a été le cas ! ".

Séduire les plus jeunes


C'est avant tout le "contact avec le public" que vienne chercher les têtes d'affiche, assure Georges Barrière. La fédération compte sur ces coureurs pour susciter de l'envie chez les plus jeunes. "Chez nous ils peuvent signer des autographes, faire des selfies avec des jeunes garçons qui ensuite prendront des licences et iront dans les fédérations".

 

Sur le même sujet

Incendie forêt de la Coubre - 20/08/1976

Les + Lus