Gironde : un forcené abattu par le GIGN à Saint-Christoly-Médoc

L'homme s'était retranché chez lui après avoir blessé au couteau son voisin. Il a été abattu en début d'après-midi alors qu'il visait le GIGN avec son arme.

© Maxppp

Un homme de 53 ans a été abattu par le GIGN à 14h30 ce dimanche à Saint-Christoly-Médoc tout près de la mairie de la commune.

Ce dimanche vers 6h, l'homme s'est introduit chez son voisin pendant son sommeil au petit matin et l'a agressé avec un couteau, le blessant à la main. Une voisine a alors alerté les secours.

Les gendarmes se sont immédiatement rendus sur place et ont été la cible des tirs du forcené dès leur arrivée. Coincés dans une impasse, ils ont du riposter. Des renforts de la gendarmerie de Lesparre sont arrivés. Le GIGN est également intervenu.
 

A alors débuté une phase de négociations avec le forcené qui s'était retranché chez lui. Au cours de celles-ci il aurait, selon la procureure de la République de Bordeaux, été aperçu à une fenêtre située au premier étage visant le GIGN avec son arme. Le Groupement d'Intervention de la Gendarmerie Nationale aurait alors fait feu, abattant l'homme.

Frédérique Porterie, procureure de la République de Bordeaux, s'est rendue sur les lieux du drame. Une enquête a été ouverte pour violences volontaires avec arme et tentative de meurtre sur personne dépositaire de l'autorité publique.

L'homme était connu des services de police et de justice notamment pour violences et conduite sous l'emprise d'alcool.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter